Mardi 20 Février 2018

Education

Garderie: Accueil de 70 enfants

La garderie accueille chaque année 70 enfants entre deux ans et demi et cinq ans. L’objectif principal est de permettre à leurs mères de travailler sereinement (mères célibataires, veuves, divorcées). Elle permet également de préparer les enfants gardés à leur future scolarisation par des cours d’éveil préscolaires.

Cinque Terre

Plus de 600 enfants et jeunes sont pris en charge dans le projet scolarisation, répartis entre différents établissements publics ou privés partenaires du CDA.

Chaque jour, un repas est fourni  à tous les élèves bénéficiaires du projet, ce qui leur permet de manger au moins une fois par jour et de se concentrer sur leurs études.

Le coût de l’enseignement et des repas par élève est de

  • 133 € par an (primaire)
  • 155 € par an (collège)
  • 213 € par an (lycĂ©e)

L’accueil de ces enfants est rendu possible grâce aux dons reçus par le CDA, tant pour la prise en charge des frais de scolarité par l’Association Enfance et Partage – France que pour la cantine scolaire, vivres reçues principalement du PAM (Programme Alimentaire Mondial).

Cycle primaire

212 élèves fréquentent le cycle primaire.
RĂ©sultats du CEPE ( Certificat d’Etudes Primaires ElĂ©mentaires) 2013 : 97% (73% au niveau national)

Cycle Secondaire

  • Collège

    255 enfants suivent le cursus du collège.

    Le CDA en accueille 107 dans son propre collège. Une Directrice et 10 enseignants s’occupent de leur éducation.
    Il est prévu sur les années 2014-2016 de construire 5 salles de classe supplémentaires.

    RĂ©sultats du BEPC 2013 : 42% (48% au niveau national)

  • LycĂ©e

    36 élèves suivent des études de second cycle dans les lycées de la Capitale
    RĂ©sultats du BAC 2013 : 68% (47% au niveau national)

Etudiants

Grâce au parrainage de l’Association Solidarité Madagascar/CDA-Auch, Association Le Chaudron, Association Eau Vive et d’un certain nombre de particuliers, 12 jeunes issus de nos quartiers suivent actuellement des études supérieures, principalement dans les domaines suivants :

  • MĂ©dical
  • Environnement
  • Gestion, Economie, Sociologie, Droit
  • Economie
  • Tourisme
  • Informatique

13 Ă©tudiants supplĂ©mentaires sont actuellement en attente de parrainage pour pouvoir poursuivre leurs Ă©tudes supĂ©rieures dans les domaines suivants :

  • MĂ©dical (aide-soignante, infirmier, sage-femme, mĂ©decin) : 5
  • BTP : 1
  • Gestion : 3
  • Assistante sociale : 2
  • DĂ©veloppement social : 1
  • Agronomie : 1

 

Ci-dessous les témoignages de jeunes des quartiers d’intervention du CDA ayant pu suivre des études supérieures grâce au parrainage.

Samuel, Jeannot Pascal – 32 ans, et Karine, sa marraine
Samuel, Marie-Eulalie (sœur de Jeannot Pascal) – 10 ans, et Karine, sa marraine

 

"Grâce au soutien sans faille du CDA, et de ma marraine, j’ai une clé pour l’avenir"

Lire la suite...

"En 2005, j’ai été reçu au concours de l’Institut National de Santé Publique et Communautaire (INSPC) dans la filière Assainissement et Génie Sanitaire. Cependant, je n’avais pas les moyens de payer mes frais d’études et l’avenir semblait bouché. J’ai alors frappé à toutes les portes et celle du CDA s’est ouverte. J’ai eu alors la grâce de pouvoir compter sur l’appui financier de ma marraine Karine qui m’a permis de poursuivre les études auxquelles j’aspirais. J’ai ainsi puobtenir ma licence en 2009. Grâce à ce diplôme, j’ai été embauché comme fonctionnaire à la Direction Régionale de Santé Publique de Tsiroanomandidy en tant que Technicien Assainissement et Génie Sanitaire.".Ce fut une grande joie de pouvoir se retrouver lors de son passage à Andohatapenaka.

TĂ©moignage de Karine : Ce pays m’a beaucoup donnĂ©, c’est pourquoi je veux lui donner Ă  mon tour. "

"J’ai vécu avec mes parents et ma sœur à Madagascar jusqu’en classe de 6ème. J’ai connu le CDA par ma mère qui a parrainé pendant 3 ans les études de sage-femme de Zo. Elle a réussi tous ses examens et est maintenant coordinatrice à l’école de sages-femmes de la clinique Cankadifotsy de Tananarive. Au cours d’un voyage familial, nous sommes venus au CDA et j’ai appris que Jeannot Pascal, qui habitait à Ampefiloa-Ambodirano avait besoin de soutien pour financer ses études supérieures. J’ai tout de suite accepté d’apporter ce soutien financier et d’aider en même temps sa jeune sœur Marie-Eulalie qui n’était alors pas scolarisée. Elle est aujourd’hui en classe de CM2 et va entrer en 6ème au Collège à la rentrée 2014."

 

ValĂ©rien, 26 ans :

"La vie est plus forte que les Ă©preuves !"

"Après mes études secondaires soutenues par le CDA depuis 2006, j’ai pu poursuivre, grâce au parrainage de la Ville d’Auch (France), toujours dans le cadre du CDA (avec un temps de bénévolat), mes études supérieures et je suis maintenant titulaire d’un diplôme de technicien supérieur en Tourisme. Après mon stage, j’ai été embauché comme Responsable Hébergement et Réceptionniste à l’hôtel KimonyResort de Morondava."

Zo, 30 ans :

"Le CDA m’a permis de grandir dignement !"

"Le CDA m’a soutenu dès mon entrĂ©e en 6ème en 2000. Il m’a apportĂ© tout au long de mes Ă©tudes un soutien Ă  la fois moral et financier. Après mon Bac, j’ai Ă©tĂ© bĂ©nĂ©vole au CDA pendant 3 ans, et grâce au parrainage de la Ville d’Auch (France), j’ai poursuivi mes Ă©tudes supĂ©rieures et j’ai obtenu une licence en gestion, finances et comptabilitĂ©. Je travaille maintenant comme Chef de Projet pour l’ONG « Grandir Dignement Â» dans un centre de rĂ©Ă©ducation pour les enfants de 9 Ă  17 ans."

(voir témoignages)

 

Bibliothèque

La bibliothèque permet  aux élèves de se documenter et constitue un lieu d’études pour ceux qui ont des difficultés pour se concentrer sur leur travail à la maison (manque d’éclairage, promiscuité,…).