Mardi 20 Février 2018

TĂ©moignages

Fin

 

 

 

Grâce à l’appui de l’Association EAU VIVE France, Alia a été parrainé depuis l’année scolaire 2011 jusqu’en 2017.

Issu d’une famille nombreuse, ses parents n’arrivent pas à prendre en charge sa scolarité après son obtention du diplôme de BEPC dû à l’insuffisance de leur ressource financière.

Alia arrive à continuer ses études jusqu’au Baccalauréat en Enseignement Professionnel et Technique avec une mention Assez-Bien en 1993.

De ce fait, il est motivé à continuer ses études avec l’appui de leur parrain jusqu’à l’Université où il a eu son diplôme de Technicien Supérieur en filière Management d’Administration à l’Institut de Formation Technique (IFT) ce mois de mai 2017.

A ce jour, il continue ses activités de bénévolat au CDA pour enrichir ses expériences avec une geste de reconnaissance envers tous ceux qui ont contribué, de près ou de loin, dans son cursus.

 

 

Vital, 36 ans :

"Les relations avec la Communauté et mon niveau de vie se sont nettement améliorés"

"Grâce à l’entrée de mes enfants dans le projet scolarisation du CDA, j’ai été orientée vers le PAPM (Programme d’Appui aux Petits Métiers) et j’ai pu obtenir un prêt en 2013 pour monter une gargote. Après le remboursement de ce 1er prêt, j’en ai obtenu un 2ème en 2014 pour monter une épicerie.

Ma famille mange maintenant 3 fois par jour ; nous avons pu changer la toiture et refaire la peinture de la maison. Notre situation matĂ©rielle a beaucoup Ă©voluĂ© et les relations avec la CommunautĂ© se sont nettement amĂ©liorĂ©es."
Fin

 

 

 

 

 

 

ValĂ©rien, 26 ans :

"La vie est plus forte que les Ă©preuves !"

"Après mes études secondaires soutenues par le CDA depuis 2006, j’ai pu poursuivre, grâce au parrainage de la Ville d’Auch (France), toujours dans le cadre du CDA (avec un temps de bénévolat), mes études supérieures et je suis maintenant titulaire d’un diplôme de technicien supérieur en Tourisme. Après mon stage, j’ai été embauché comme Responsable Hébergement et Réceptionniste à l’hôtel KimonyResort de Morondava."
DĂ©but | Fin

 

Zo, 30 ans :

"Le CDA m’a permis de grandir dignement !"

"Le CDA m’a soutenu dès mon entrĂ©e en 6ème en 2000. Il m’a apportĂ© tout au long de mes Ă©tudes un soutien Ă  la fois moral et financier. Après mon Bac, j’ai Ă©tĂ© bĂ©nĂ©vole au CDA pendant 3 ans, et grâce au parrainage de la Ville d’Auch (France), j’ai poursuivi mes Ă©tudes supĂ©rieures et j’ai obtenu une licence en gestion, finances et comptabilitĂ©. Je travaille maintenant comme Chef de Projet pour l’ONG « Grandir Dignement Â» dans un centre de rĂ©Ă©ducation pour les enfants de 9 Ă  17 ans."
DĂ©but | Fin

 

 

 

 

 

Hoby, 23 ans :

"Grâce au CDA, je suis devenue plus autonome".

"J’ai connu le CDA en 2008 par l’intermĂ©diaire de ma cousine qui a suivi une formation en coiffure. Elle travaille maintenant dans son nouveau mĂ©tier. J’étais moi-mĂŞme passionnĂ©e par la coiffure, c’est donc vers cette formation que je me suis tournĂ©e. A la suite de mon stage chez « Gasy BeautĂ© Â», j’ai Ă©tĂ© embauchĂ©e et après 3 ans d’activitĂ©s, la responsable du salon m’a proposĂ©e d’ouvrir mon propre salon. C’était en 2012. Il est situĂ© au 1er Ă©tage de notre maison et m’a permis d’amĂ©liorer le niveau de vie de ma famille et d’être autonome. "
DĂ©but