Jeudi 27 Février 2020

....Actualités....

PROJET BOKY MITETY VOHITRA (BMV)

24 Mai 2019

Pour l’Axe Education du CDA, ce mois a Ă©tĂ© surtout marquĂ© par la RĂ©union des Ă©quipes du rĂ©seau qui participe au projet BOKY MITETY VOHITRA (BMV) dans les quartiers dĂ©favorisĂ©s d’Antananarivo.
Le BMV, un projet de bibliothÚque ambulante lancé depuis 2016 avec des partenaires tels Le Livres aux mille Zébus (LMZ) et Solidarité avec Madagascar (SAM).
Cette rĂ©union et bilan a vu la participation d’Associations et ONG membre du rĂ©seau, Ɠuvrant dans la promotion de la lecture notamment de la BibliothĂšque ambulante, entre autres : CDA, ATD Quart Monde, Kolo Aina, Livre d’Avenir, Betania, Graine de Bitume.
Voici quelques photos prises lors de cette rencontre

“Articles de Presse”

Promotion de la Bonne Gouvernance et renforcement de la participation citoyenne par la responsabilisation et le plaidoyer de la population des quartiers bas d’Andohatapenaka

Articles de Presse n°1
Télécharger cette parution (.pdf)
Articles de Presse n°2
Télécharger cette parution (.pdf)
Articles de Presse n°3
Télécharger cette parution (.pdf)
Articles de Presse n°4
Télécharger cette parution (.pdf)
Articles de Presse n°5
Télécharger cette parution (.pdf)
Articles de Presse n°6
Télécharger cette parution (.pdf)

COLLABORATION AVEC SOROPTIMIST INTERNATIONAL.

25/11/18 au 10/12/18)

Dans le cadre des 16 jours d’activisme (25/11/18 au 10/12/18), un partenariat entre le CDA – TRANO ARO ZO est rĂ©alisĂ©. Le SOROPTIMIST INTERNATIONAL ANTANANARIVO (Club MANDROSOA, ANTANANARIVO DOYEN, TANAMASOANDRO) a organisĂ© une demi-journĂ©e de sensibilisation sur la lutte contre les violences envers les femmes avec la TRANO ARO ZO – ANDOHATAPENAKA le 27/11/18. Des prises en charge psychosociales ont Ă©tĂ© effectuĂ©es sur 16 personnes victimes. Ces activitĂ©s entre dans le futur partenariat en 2019.

Dix années de Partenariat avec le MINISTERE de la SANTE PUBLIQUE.

« 2008 – 2018 ».

Octobre 2018

Le CDA a obtenu une « Attestation de Reconnaissance » Ă©manant de la Direction RĂ©gionale de la SantĂ© Publique Analamanga. Cette attestation est attribuĂ©e au Conseil de DĂ©veloppement d’Andohatapenaka pour sa prĂ©cieuse collaboration avec la DRSPA.

Attestation de Reconnaissance

 

PARTENARIAT AVEC : PSF/ ORDRE DE MALTE

Octobre 2018

Projet de réhabilitation du bùtiment  Centre Social et de Santé et acquisition des équipements  médicaux et matériels. Début des travaux le 06 Octobre 2018. Un suivi de chantier est réalisé hebdomadairement  pour  contrÎler les travaux effectués

 

PARTENARIAT AVEC : ENFANCE ET PARTAGE / LA MAISON DES ENFANTS UNIVAIRMER

Juillet 2018

Projet d’amĂ©lioration et de dĂ©veloppement de la  petite  enfance nommĂ© :

 « LA MAISON DES ENFANTS UNIVAIRMER Â»

inaugurĂ©e  le 16  Juillet 2018 dans l’enceinte du bĂątiment  du Centre Social et de SantĂ© Andohatapenaka.
Les nouvelles offres de service au sein du Centre Social et de SantĂ© toucheront  plus    particuliĂšrement les catĂ©gories de  personnes suivantes :  Enfants de 0 Ă  2 ans  et les Femmes enceintes.
L’objectif est d’amĂ©liorer la relation mĂšre-enfant par des diverses activitĂ©s et l’Ă©panouissement de l’Ă©veil de l’enfant d’oĂč Atelier Parent-Enfant (APE).
Ce projet est rĂ©alisĂ© en collaboration avec une association dĂ©nommĂ©e  KOZAMA (KOlo ZAza MAlagasy) dont l’appui est basĂ© sur l’Animation, la Formation et dons de matĂ©riels (Mallettes d’Ă©veil de l’enfant). 2 Animatrices dans la zone d’intervention ont Ă©tĂ© recrutĂ©es grĂące aux entretiens effectuĂ©s par l’Ă©quipe partenaire. Les sĂ©ances se   rĂ©aliseront 2 fois par semaine et durent pendant deux ans.

PARTENARIAT AVEC : MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE

Juin 2018

Dans le cadre de partenariat avec le MinistĂšre de la SantĂ© Publique, la CĂ©lĂ©bration du lancement officiel de la Semaine de la SantĂ© Bucco-Dentaire  a eu lieu au CDA le Vendredi 22 Juin 2018. Diverses prestations ont Ă©tĂ© offertes :

  • La circoncision (Ă  l’amĂ©ricaine) de  masse pour 34 enfants
  • La sensibilisation sur la prĂ©vention de la SantĂ© Bucco-Dentaire  de 36 patients consultĂ©s  et de 246 d’extractions dentaires 
  • Le dĂ©pistage de :
    • VIH / IST avec consultation mĂ©dicale aux 100 patients avec fourniture de mĂ©dicaments gratuits par le Laboratoire SHIFA
    • DiabĂšte avec l’AMADIA  dont 80 personnes dĂ©pistĂ©es
    • ProblĂšmes visuels   avec Association.Sight.Organization « M.A.S.O Â» et Lion Sight  First dont 115 personnes dĂ©pistĂ©es
    • ProblĂšmes audio logique avec SALFA dont 91 cas dĂ©pistĂ©s

Cette Semaine de la Santé Bucco-Dentaire  a été répartie dans les 22 régions de Madagascar.

 

PARTENARIAT ENTRE LE CDA ET LE LIONS CLUB ANTANANARIVO IARIVO ET PERLE AUSTRALE III

Mars 2018
Le lancement officiel du projet Alphah Nutri a été réaliser ce 08 Mars 2018 au CDA

Ce partenariat qui a durĂ© depuis quelques annĂ©es fait l’objet d’une AlphabĂ©tisation des adultes « lire Ă©crire et Compter Â»
Ainsi que l’Education Ă  l’hygiĂšne et Ă  la Nutrition Â»
Les apprenants de la 5Ă©me vague sont issus des quartiers de notre zone d’intervention et les pĂ©riphĂ©riques de Tana au nombre de 60 bĂ©nĂ©ficiaires d’une pĂ©riode de 4 mois.
L’Ă©ducation fait partie intĂ©grante de DĂ©veloppement
Vive notre Partenariat !!!!

Journée Mondiale de la femme au CDA

Mars 2018
Journée Mondiale de la femme au CDA

Dans le cadre de la cĂ©lĂ©bration de la JournĂ©e Mondiale de la femme, les EmployĂ©es fĂ©minines du CDA ont organisĂ©e des travaux d’employĂ©es fĂ©minines du CDA ont organisĂ© des travaux d’embellissement et jardinage dans la partie nord de l’enceinte du CDA.

 

Des travaux d’amĂ©nagement et de jardinage ont Ă©tĂ© rĂ©aliser : Plantation d’arbuste dĂ©coratives et peinture

 L’objectif de cette action est d’amĂ©liorer notre cadre de travail et de renforcer l’esprit de solidaritĂ© entre les employĂ©es, qui fait partie de l’une de nos Valeurs.

 

 

 

Pour terminer cette matinée, une collation a été partagé avec les membres du Comité Directeur.
Des perspectives seront en vue pour la continuitĂ© des action d’embellissement
Vive la solidaritĂ© fĂ©minine du CDA !!!

Partenariat avec le systĂšme des Nations-Unies

FĂ©vrier 2018
L’exposition sur les rĂ©alisations en 2017 du systĂšme des Nations-Unies dans le cadre de la collaboration avec le gouvernement de Madagascar s’est dĂ©roulĂ©e au palais des sports et de la culture Ă  Mahamasina le 21-22-23 FĂ©vrier 2018.

L’objectif de l’exposition est de dĂ©montrer les rĂ©sultats de l’appui des Nations-Unies sur le programme du gouvernement malagasy rĂ©alisĂ© depuis 2015 jusqu’en 2017.L’ ouverture de l’exposition a Ă©tĂ© honorĂ©e par la prĂ©sence de diffĂ©rentes personnalitĂ©s entre-autres : Monsieur le Premier Ministre malagasy SOLONANDRASANA Mahafaly Olivier, Madame le Coordonnateur du systĂšme des Nations-Unies Ă  Madagascar VIOLET Kakyomya et Monsieur le reprĂ©sentant de ministre de l’économie et du plan . AprĂšs la visite des stands, elles ont procĂ©dĂ© Ă  des discours d’ouverture. Les participants sont nombreux et ont Ă©tĂ© regroupĂ©s en trois effets :

L’effet 1 comprend :
-formulation, suivi, et Ă©valuation des politiques publiques
-revenu et emploi
-environnement
-gestion des risques et catastrophes humanitaires

L’effet 2 comprend :
- gouvernance, décentralisation, lutte contre la corruption, élection, gestion des finances publiques
-droits humains
-appui à la société civile et aux médias

L’effet 3 comprend :
-Ă©ducation
-santé
-nutrition
-eau, hygiĂšne ; et assainissement

La clinique juridique « Trano Aro Zo » a Ă©tĂ© classĂ© dans l’effet 2. Nous avons exposĂ© des diffĂ©rentes statistiques et rĂ©sultats de nos produits : produit 1 (diffusion des droits Humains) et produit 2 (RĂ©solution des Conflits Communautaires). Notre stand a accueilli plusieurs visiteurs : Ă©tudiants, sociĂ©tĂ© civile ainsi que les participants suivi des Ă©changes.
Une confĂ©rence dĂ©bat a Ă©tĂ© organisĂ©e pendant la derniĂšre journĂ©e de l’exposition sur trois thĂšmes Ă  savoir : comment pratiquer une agriculture intelligente face au changement climatique, comment parvenir Ă  la faim zĂ©ro Ă  Madagascar, les liens entre l’agriculture, la sĂ©curitĂ© alimentaire et la nutrition.
L’exposition a Ă©tĂ© clĂŽturĂ©e par un bref discours suivi de dĂ©pouillement de vote des visiteurs dont le critĂšre est lequel de ces trois effets a Ă©tĂ© le plus visitĂ© et qui intĂ©resse autant les visiteurs. L’effet 2 a remportĂ© le choix des visiteurs symbolisĂ© par une coupe.

« LION’s Club Iarivo »

Septembre 2017
Le Samedi 30 Septembre 2017,dans le cadre du partenariat entre le : « Conseil de DĂ©veloppement d’Andohatapenaka (CDA) et le « LION’s Club Iarivo »,

 

95 Ă©lĂšves issues des Fokontany d’Andohatapenaka I , d’Andohatapenaka II , d’ Ampefiloha Ambodirano et d’ Anosimasina , prise en charge ont bĂ©nĂ©ficiĂ© du paiement de frais d’ inscription ainsi que de fournitures scolaires.

Galerie Photos

Partenariat avec : Lions Club Antananarivo – Iarivo

Septembre 2017
Avec l’appui des membres du Lions Club Antananarivo – Iarivo, le lancement du Projet « AlphabĂ©tisation HygiĂšne Nutrition » ou PERLE AUSTRALE II a eu lieu le 07 Septembre 2017.

Chaque annĂ©e, ce projet est composĂ© de 50 Ă  60 personnes adultes illettrĂ©es de 18 Ă  50 ans de notre zone d’intervention qui sont issues de familles dĂ©munies.

Ces personnes sont identifiées par les acteurs locaux et les membres de la Cellule de veille ainsi que les collÚgues du CDA par le travail de transversalité entre les projets du CDA.

La durĂ©e des cours est d’une pĂ©riode de 4 mois avec deux alphabĂ©tiseurs. Durant la prise de contact, un RĂšglement IntĂ©rieur a Ă©tĂ© mis en exergue pour mieux renforcer l’engagement de chaque bĂ©nĂ©ficiaire.

Diverses animations sur diffĂ©rentes thĂ©matiques d’éducation et d’hygiĂšne sont donnĂ©es aux apprenants suivis d’un repas convivial aprĂšs chaque cours avec les membres du Club.

 

 

Galerie Photos

RĂ©alisation des Diffusions des Droits Humains dans les communes rurales d’Ampangabe Ambohitrimanjaka le 30 Juin 17
et Bongatsara Atsimondrano le 18 Aout 2017.

Aout 2017

LA DEMARCHE METHODOLOGIQUE
Dans un premier temps les personnes ressources donnent des explications thĂ©oriques sur des points prĂ©cis concernant les statuts des terres et les diffĂ©rentes procĂ©dures d’acquisition des terrains ainsi que les textes rĂ©gissant la propriĂ©tĂ© fonciĂšre Ă  Madagascar. Ensuite les notions sur la succession et le testamment sont dĂ©crites avec les textes y affĂ©rants. Enfin l’assistance peut poser des questions sur les diverses problĂ©matiques vĂ©cues quotidiennement.
La démarche est participative et andragogique.


LES RESULTATS ATTENDUS.
A la fin de chaque séance, les participants seront capables de :

  • Saisir les diffĂ©rents points essentiels sur le domaine du foncier ;
  • Apporter leurs dolĂ©ances vers les services concernĂ©s afin de rĂ©soudre le problĂšme ou d’avoir des conseils pour y parvenir ;
  • Se constituer en un comitĂ© ou groupe de discussion et de sensibilisation sur les problĂšmes fonciers et de succession.

 Galerie Photos

10 Aout 2017

Aout 2017

Il y a déjà 22 ans
.

Ce 10 aÎut 2017, la Grande Famille du CDA, a organisé une cérémonie de commémoration de son Fondateur, le PÚre Jacques COUTURE, s.j
Une Messe Ă  l’EKAR Saint Paul Ampefiloha Ambodirano, oĂč il a ƓuvrĂ© aussi de son vivant a eu lieu suivie d’un dĂ©pĂŽt de gerbe au stĂšle du CDA.
Un repas convivial a Ă©tĂ© partagĂ© au personnel dans une ambiance fraternelle pour marquer ce jour !!!

 

Galerie Photos

GARDERIE "Samaritan’s purse "

Juillet 2017
Le Lundi 21 Juillet 2017, 70 enfants entre deux ans et demi et quatre ans, frĂ©quentant la garderie du Conseil de DĂ©veloppement d’ Andohatapenaka (CDA), ont pu bĂ©nĂ©ficier de dons de fournitures scolaires et jouets dans le cadre du programme : ‘Samaritan’s purse »

 

Galerie Photos

VISITE DES REPRESENTANTS DE NOTRE PARTENAIRE DEVELOPPEMENT ET PAIX CANADA

Mai 2017
Ce semestre a Ă©tĂ© marquĂ© par la visite des ReprĂ©sentants de notre partenaire DĂ©veloppement et Paix Canada: Christian Champigny Directeur adjoint aux programmes internationaux chez DĂ©veloppement et Paix - ‎DĂ©veloppement et Paix et CĂ©cile FamerĂ©eChargĂ©e de Programme DĂ©veloppement et Paix.

 Deux jours de rencontres enrichissantes par des échanges, partages et visites sur terrain.
C’est une occasion pour eux de voir les rĂ©alitĂ©s sur place.

 

 

Galerie photos

« SolidaritĂ©, cohĂ©sion et justice Â», tels sont les mots d’ordre qui motive l’Ă©quipe de mise en Ɠuvre pour ainsi atteindre son objectif qui en tout temps et lieu, favorise la participation citoyenne.
« Le DĂ©veloppement, Ça commence par moi Â».

CEREMONIE DE REMISE D'OUVRAGES ET MANUELS SUR LE DROIT INTERNATIONAL DES DROITS DE L’HOMME, LE DROIT HUMANITAIRE ET LES RELATIONS INTERNATIONALES.

19 Mai 2017

La cĂ©rĂ©monie du 19 Mai 2017  s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement du  SystĂšme des Nations Unies (SNU) qui vise Ă  renforcer le rĂŽle de la SociĂ©tĂ© Civile  dans la promotion de la bonne gouvernance, des droits de l’homme, du genre et de l’Etat de droit.

Les  ouvrages et manuels reçus, matĂ©rialisent la crĂ©ation d’un Rayon Droits de l’Homme au sein du futur Centre de Documentation en Droits de l’Homme du CDA

     

M. Omer KALAMEU, Conseiller aux Droits de l'Homme du Bureau de la Coordination résidente du SystÚme des Nations Unies à Madagascar, Haut- Commissariat aux Droits de l'Homme

FORMATION DES MEMBRES DE LA CELLULE DE VEILLE DANS LE NOUVEAU FOKONTANY IVOLANIRAY

15 et 16 mai 2017

Comme tous les Acteurs Locaux de la zone d’intervention du CDA, les membres de la Cellule de Veille du nouveau Fokontany Ivolaniray ont Ă©galement bĂ©nĂ©ficiĂ© de formation en participation citoyenne le 15 et 16 mai 2017. Cette formation contribue au renforcement de leur capacitĂ© afin qu’ils puissent prendre en main leur propre dĂ©veloppement et devenir partenaire-relais du CDA dans leur quartier respectif.

RENCONTRE ANNUELLE DES PARTENAIRES DE SECOURS CATHOLIQUE CARITAS FRANCE

10 au 12 mai 2017

La rencontre annuelle des partenaires de SCCF 2017 s’est tenue à Antananarivo du 10 au 12 mai 2017 dernier. Cette rencontre a pour objectifs de :

‱ Valoriser les expĂ©riences menĂ©es sur le terrain par chacun des partenaires ;

‱ Permettre l’échange participatif et constructif entre tous les partenaires ;

‱ Tirer les leçons des rĂ©ussites et des Ă©checs des diffĂ©rentes initiatives prĂ©sentĂ©es ;

‱ Mettre en rĂ©seau les partenaires pour favoriser des Ă©changes ultĂ©rieurs.

Présentations par participants des activités menées suivant des thématiques prédéfinies :

‱ Formation et insertion professionnelle des jeunes malgaches

‱ Accompagnement des petits producteurs pour amĂ©liorer la sĂ©curitĂ© alimentaire et la protection de l’environnement

‱ DĂ©veloppement des capacitĂ©s institutionnelles et organisationnelles

‱ Mutualisation des savoirs et des expĂ©riences

‱ Formation et prĂ©paration Ă  la gestion des urgences

‱ Mobilisation citoyenne et dĂ©mocratie locale

‱ Émergence et dĂ©veloppement de collectifs d’associations

Participation de la société civile aux politiques publiques

Renforcement de capacitĂ© sur les divers types d’Indicateurs

Conférence sur la sécurité fonciÚre (SIF)

Présentations des organismes internationaux (CRS, Fonds communs, Développement et Paix, RTM,

Entraide et FraternitĂ©, Actions de CarĂȘme).

Planification 2018

INSTITUTIONNALISATION DES ACTIONS DU PSAE DANS UN NOUVEAU QUARTIER D ‘INTERVENTION : IVOLANIRAY

26 avril 2017

Dans le cadre du programme quinquennal 2017-2021, afin de calquer les acquis et les bonnes pratiques du prĂ©cĂ©dent projet, le CDA a continuĂ© d’élargir sa zone d’intervention. Le Fokontany « Ivolaniray » du IVĂšme Arrondissement, District de Tana IV, cette fois-ci, est choisi parmi les 8 fokontany prĂ©alablement identifiĂ©s. Ce nouveau Fokontany fait partie des zones qui comme tant d’autre, savourerait le gout du dĂ©veloppement.

Avant d’intervenir dans ce nouveau Fokontany, l’institutionnalisation des actions du programme 2017-2021 a Ă©tĂ© effectuĂ©e le 26 avril 2017 dans la salle de mariage du 4Ăšme Arrondissement, ayant pour but de rendre partie prenante les diffĂ©rents responsables Ă©tatiques (District, Communes, Arrondissements et les Services Techniques de Concentration (STD) dans la mise en Ɠuvre du programme.

 

RENFORCEMENT DE CAPACITES DU PERSONNEL DU CDA

19-21-22-avril 2017 ; 2-3 juin 2017.

Le PSAE est un projet bĂ©nĂ©fique, mĂȘme pour les employĂ©s du CDA par le fait qu’il offre des formations et renforce parfois la capacitĂ© des responsables de tous les Axes. Trois sessions de formation ont Ă©tĂ© dispensĂ©es Ă  l’intention de chaque reprĂ©sentant des Axes et Service y compris les cadres du CDA :

  1. Enseignement Social de l’Eglise (ESE) effectuĂ©e le 19 avril 2017,
  2. Administration territoriale au Service du DĂ©veloppement le 21 et 22 avril 2017
  3. Protection de l’enfance rĂ©alisĂ©e le 2 et 3 juin 2017.

25 personnes ont pu suivre ces formations et renforcer leur capacitĂ©. Non seulement, le CDA favorise le dĂ©veloppement de la communautĂ© mais aussi il veille Ă  ce que ses employĂ©s puissent individuellement aussi atteindre l’Excelsior pour ainsi ĂȘtre un « modĂšle Â» comme Ă©nonçait les quelques lignes de son hymne « nous sommes la lumiĂšre de notre quartier - Isika izao no fahazavana ho an’ny faritra rehetra Â».

 

SORTIE DE LA PROMOTION 3 EME VAGUE PERLE AUSTRALE

20 Avril 2017

«DĂ©sormais, l’analphabĂ©tisme ne constituerait plus un facteur de blocage pour leurs vies socio-Ă©conomiques»

De DĂ©cembre Ă  Aout 2017, dans le cadre du partenariat entre le LION’S CLUB IARIVO et le CDA, 50 adultes analphabĂštes issus des couches les plus vulnĂ©rables d’ Andohatapenaka et environs ont bĂ©nĂ©ficiĂ© d’ un cours d’alphabĂ©tisation suivi d’un appui nutritionnel une fois par semaine.

Le 20 Avril 2017, les apprenants ont reçu un certificat attestant leur capacité à compter, à lire et à écrire.

Galerie photos

TEMOIGNAGE de RADONASOLO Stenny Blanco

19 Avril 2017

TrĂšs soulagĂ© d’avoir obtenu un appui pour sa premiĂšre annĂ©e d’études universitaires, en filiĂšre Gestion, Stenny Blanco exprime ses soulagements et sa reconnaissance envers l’équipe dirigeante du CDA pour leur soutien 
.

La situation de ses parents ne lui permet pas de payer ses frais scolaires.

A la recherche d’un parrain pour l’appui de ses Ă©tudes, Stenny Blanco est un garçon sĂ©rieux et motivĂ© pour Ă©tudier

Ici, il exprime ses remerciements et le désir de continuer
.

 

 

 

Galerie photos

ECHANGE CDA-SCOUTISME FEMININ le 14 avril 2017 au CAC/CDA

14 Avril 2017

Des sĂ©ries de danses folkloriques malgaches alternĂ©es par des sĂ©ances d’animation socio-culturelle entre les jeunes de la rĂ©insertion formation professionnelle du CDA et les 80 membres du scouts fĂ©minins international et les membres du scoutisme fĂ©minin de Madagascar. La journĂ©e a Ă©tĂ© clĂŽturĂ©e par un dĂ©jeuner convivial (menu malgache).

Galerie photos

RECEPTION ET RETROCESSION DES ACTIONS D’INTERET COLLECTIF (AIC) le 13 mars 2017

13 mars 2017

Par le biais d’un appui de 3 millions d’Ar, des infrastructures sont opĂ©rationnelles et rĂ©pondent aux besoins primaires de la population d’Ankasina. Un grand effort de la part de la SRDA (Structure ReprĂ©sentative pour DĂ©veloppement d’Ankasina) qui dans le temps a pu collecter 6 millions de plus pour la construction. Mais ils ne vont pas s’arrĂȘter lĂ , dynamique et responsable, la structure concocte un grand projet qui permettra Ă  la population vulnĂ©rable de la zone de s’offrir le luxe d’un grand bain propre et un WC accessible Ă  tous.

SOIF DE DEVELOPPEMENT La prise de responsabilitĂ© fait de l’Homme un bon citoyen !

 

Lavoir avec 14 bacs de 70 litres

 

BIBLIOTHEQUE

Mars 2017
La BibliothĂšque s’est dĂ©veloppĂ©e vers le rĂ©seautage avec les cinq bibliothĂšques membres qui ont pour cibles les enfants et les jeunes en difficultĂ©. Les Ă©changes et le partage de bonnes pratiques ont apportĂ© de riches expĂ©riences ainsi que de nouvelles collaborations avec des nouveaux partenaires.
La BibliothĂšque CDA continue et renforce ses activitĂ©s par la bibliothĂšque ambulante locale et extĂ©rieure dans le « Projet BOKY MITETY VOHITRA » qui vise les enfants et les jeunes non scolarisĂ©s d’avoir le goĂ»t Ă  la lecture, de s’orienter Ă  la bibliothĂšque et de pouvoir mieux rĂ©intĂ©grer dans le milieu scolaire.
cet effet, la visibilité de notre bibliothÚque ainsi que la fréquentation des cibles se sont augmentés.

PARRAINAGE de RAHERINIRINA Jean Alia

09 Janvier 2017

GrĂące Ă  l’appui de l’Association EAU VIVE France, Alia a Ă©tĂ© parrainĂ© depuis l’annĂ©e scolaire 2011 jusqu’en 2017.

Issu d’une famille nombreuse, ses parents n’arrivent pas Ă  prendre en charge sa scolaritĂ© aprĂšs son obtention du diplĂŽme de BEPC dĂ» Ă  l’insuffisance de leur ressource financiĂšre.

Alia arrive Ă  continuer ses Ă©tudes jusqu’au BaccalaurĂ©at en Enseignement Professionnel et Technique avec une mention Assez-Bien en 1993.

De ce fait, il est motivĂ© Ă  continuer ses Ă©tudes avec l’appui de leur parrain jusqu’à l’UniversitĂ© oĂč il a eu son diplĂŽme de Technicien SupĂ©rieur en filiĂšre Management d’Administration Ă  l’Institut de Formation Technique (IFT) ce mois de mai 2017.

A ce jour, il continue ses activités de bénévolat au CDA pour enrichir ses expériences avec une geste de reconnaissance envers tous ceux qui ont contribué, de prÚs ou de loin, dans son cursus.

Galerie photos

Galerie photos

REALISATION DU PROJET DE SOLIDARITE D’ANDOHATAPENAKA ET ENVIRONNANTS « PSAE »

DĂ©cembre 2016

Les actions du CDA Ă  travers le Projet de SolidaritĂ© d’Andohatapenaka et Environnants (PSAE), visant Ă  responsabiliser progressivement la communautĂ© se poursuivent. Durant ces cinq ans de travail acharnĂ©, le PSAE n’a cessĂ©, dans la mesure du possible, d’éduquer la population dans la participation Ă  la gestion de la citĂ© pour que le dĂ©veloppement soit POUR et PAR la population.

Depuis le mois de dĂ©cembre 2016, l’équipe de mise en Ɠuvre s’est concentrĂ©e sur des diffĂ©rentes activitĂ©s :

ESPACE DE CONCERTATION

Cet espace de concertation fait partie d’un renforcement de capacitĂ© en technique de plaidoyer visant Ă  rĂ©soudre les problĂšmes au niveau local.

La 3Ăšme rencontre, depuis la mise en place de cet espace de concertation, s’est dĂ©roulĂ©e le 7 dĂ©cembre 2016. Cette sĂ©ance suivie de dĂ©bat a durĂ© deux heures et s’est concentrĂ©e sur l’interprĂ©tation du dĂ©cret statuant le fonctionnement, le rĂŽle et l’attribution du Fokontany (structure administratif).

Extraits des différentes interventions lors de cette rencontre :

Intervention de la reprĂ©sentante de l’Office de Education de Masse et Civique (OEMC) du MEN (MinistĂšre de l’Education Nationale) :

Rappel sur les droits et devoirs des citoyens Appel Ă  tous les citoyens Ă  s’entraider et Ă  prendre en main leur propre dĂ©veloppement.

Les démarches à suivre en cas de réclamation de la transparence et la redevabilité auprÚs des responsables :

Consulter et entretenir directement avec l’accusĂ© ; Dresser une plainte au cas oĂč il n’écoute pas ; Demander une AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale au sein du Fokontany respectif ; RĂ©pondre par une lettre et Ă©viter le mode verbal ; Suivre les Ă©tapes hiĂ©rarchiques et les instances compĂ©tentes ; Faire la grĂšve et la publication mĂ©diatisĂ©e (journal).

« Les citoyens ne sont pas des ennemis du Chef Fokontany mais plutÎt ses collaborateurs ».

Propos d’un simple citoyen lors de la sĂ©ance-dĂ©bat :

Suivant notre constitution, le décret sur la nomination du Chef Fokontany est indiscutable. Cependant, un Chef Fokontany doit avoir un Plan de Développement de Quartier. Aussi, il doit établir et présenter un Contrat Programme auprÚs du Chef de District.

Par ailleurs, le « Fokonolona » a besoin du compte-rendu Ă©manant du Fokontany : RedevabilitĂ©. Le Chef de District est Ă©galement responsable en cas d’échec ou de dĂ©faillance d’un Chef Fokontany parce qu’il l’a nommĂ© sans consultation populaire ».

Intervention d’un observateur de la vie publique (SEFAFI : SEhatra FAnaraha-maso ny FIainam-pirenena)

La mise en Ɠuvre du dĂ©cret 2009-890 rĂ©gissant le fonctionnement, le rĂŽle et l’attribution du Fokontany fait dĂ©faut.

Rappel de l’existence du dĂ©cret 2015-957 relatif Ă  la mise en place de la Structure Locale de Concertation des CollectivitĂ©s Territoriales DĂ©centralisĂ©es Ă©mise par le gouvernement le 16 juin 2015. Ainsi, il a attirĂ© l’attention de l’assistance sur la modalitĂ© d’application de ce dĂ©cret, en tant que besoin. « Qui va ordonner le Maire d’opĂ©rationnaliser cet espace ? »

LA DIFFUSION DES DROITS HUMAINS OCTOBRE-DECEMBRE 2016

Octobre 2016

La mission de Diffusion des Droits Humains figure dans le Programme de Travail Annuel, Ă  savoir

Le renforcement des activités de diffusion des droits lié à la violence domestique, à la succession et aux fonciers.

La rĂ©solution des conflits communautaires : le principe est que les populations de la zone d’intervention disposent d’un systĂšme de recours efficace en cas de manifestation de non droit et des abus de droits grĂące Ă  l’action de la TRANO ARO ZO.

Des activitĂ©s de sensibilisation sont organisĂ©es par la TRANO ARO ZO aux bĂ©nĂ©fices des populations de la localitĂ© d’Antananarivo en leur donnant directement la possibilitĂ© de connaĂźtre leurs droits qui rĂ©gissent leurs biens immobiliers, et ce, par le biais de la Diffusion des Droits Humains et la vulgarisation juridique bien prĂ©parĂ©es

COMMUNE RURALE DE TALATAVOLONONDRY Octobre 2016

COMMUNE RURALE D’ANDOHARANOFOTSY  en DĂ©cembre 2016

Galerie photos

 

PARTENARIAT entre le LIONS CLUB MANJAKAMIADANA et le CDA

Aout 2016

PARTENARIAT entre le LIONS CLUB MANJAKAMIADANA et le CDA

Dans le cadre de notre partenariat, 40 meilleurs Ă©lĂšves du projet ont suivi des cours d’Initiation en Informatique Ă  la programmation sur logiciel Scratch suite au Programme CODER BUS Madagascar organisĂ© conjointement par le Lions Club Manjakamiadana, l’Association HABAKA et le CDA du 10 au 27 aout 2016 dans notre enceinte.

 

Au terme du projet, une remise de certificats, de lots ainsi que du rafraichissement ont été offerts aux enfants au DÎme RTA en présence des parents qui ont témoigné leurs reconnaissances aux parties prenantes qui ont contribué à la réussite de ce Projet.

 

Galerie photos

SOS Mahefa

juin 2016

APPEL SOS POUR RAZAFIMAHEFA Francia

Mahefa est atteinte de cancer de sein avec métastase osseuse depuis 2012

Elle a déjà suivi des séances de chimiothérapie jusqu'en 2013 accompagnées de traitement d'entretien jusqu'en 2015.

Actuellement, elle connaßt une phase de rechute nécessitant un traitement de chimiothérapie avec un coût onéreux aux environs de 1 200 000 Ar pour une cure.

Selon le médecin traitant, le traitement nécessite au minimum 3 cures

Ban Ki-moon au CDA d’Andohatapenaka

11 mai 2016

Ban Ki-moon au CDA d’Andohatapenaka

Le SecrĂ©taire GĂ©nĂ©ral de l’ONU, SEM Ban Ki-moon et son Ă©pouse Mme Ban Soon-Taek ont visitĂ© mercredi 11 mai 2016 le Conseil de DĂ©veloppement d’Andohatapenaka (CDA). Ils ont tenu Ă  rencontrer des communautĂ©s vulnĂ©rables des quartiers dĂ©favorisĂ©s d’Antananarivo avant de quitter Madagascar. Six ministres, membres du Gouvernement de Madagascar ont accompagnĂ© cette visite.

Ban Ki-Moon a adressĂ© un message fort, stipulant que « Nul ne doit pas ĂȘtre mis de cĂŽtĂ©, tout le monde doit faire partie du DĂ©veloppement. » A l’endroit des jeunes, il les a incitĂ© Ă  saisir l’occasion qui est la leur en faisant allusion Ă  sa prĂ©sence, ainsi que celle des hauts responsables des nombreuses entitĂ©s qui Ɠuvrent pour l’avenir des jeunes. « Il faut toujours garder l’espoir », car lorsqu’il Ă©tait jeune, venant d’une famille trĂšs pauvre de CorĂ©e, les Nations-Unies Ă©taient Ă  ses cĂŽtĂ©s pour aider les jeunes dĂ©favorisĂ©s qui n’avaient pas accĂšs Ă  une meilleure Ă©ducation. « Les Nations-Unies sont toujours lĂ  pour aider les pauvres ! Il y aura bientĂŽt le Sommet qui va se tenir Ă  Istanbul en Turquie, pour discuter de la façon dont les Nations-Unies peuvent agir et aider les millions de personnes qui ont besoin de leurs aides. « PrĂ©parez-vous, les Jeunes, Ă  ĂȘtre les Leaders de demain, vous devez Ɠuvrer pour un monde meilleur » a-t-il conclu.

 

Ladies and gentlemen,

I am especially grateful that this project is protecting children from being pushed to work when they deserve to be in school.
These beautiful children deserve to learn and play. That is the best investment in our common future.
This project shows how the local community, non-governmental organizations and the Government can join forces to make a real difference.
This is an integrated programme – just like the 2030 Agenda for Sustainable Development is a comprehensive vision.
The CDA addresses human rights, social services, food security, resilience and more.
Development and humanitarian assistance go hand-in-hand.

Mesdames et messieurs,

« Je me rĂ©jouit de voir qu’un projet comme celui-ci permet aux enfants de revenir sur les bancs de l’école, mais pas ĂȘtre en train de travailler » a dĂ©clarĂ© M. Ban Ki-moon. « L’Education est le meilleur investissement pour l’avenir », a-t-il dĂ©clarĂ©. « Ce projet montre clairement que lorsqu’il y a partenariat entre les communautĂ©s locales, le gouvernement et les ONGs, on peut vĂ©ritablement faire des progrĂšs ». Pour M. Ban Ki-moon, « Ceci est un programme intĂ©grĂ©, exactement comme le programme de dĂ©veloppement durable Ă  l’horizon 2030. Et ce projet se concentre sur plusieurs Ă©lĂ©ments tels que la promotion des droits de l’homme, les services sociaux, la sĂ©curitĂ© alimentaire, etc. Le dĂ©veloppement et le respect des droits de l’homme doivent toujours aller de pair » a-t-il soutenu.

 

REMERCIEMENTS RASOARIMALALA Monique

Mars 2016

REMERCIEMENTS RASOARIMALALA Monique

Il a plu à Dieu de rappeler à lui le 17 mars 2016 notre ChÚre CollÚgue Monique. La grande famille du CDA adresse tous ses vifs remerciements à tous ce qui l'ont assisté durant toutes ses années d'entraide et de compassion

APPEL SOS POUR RASOARIMALALA Monique

FĂ©vrier 2016

APPEL SOS POUR RASOARIMALALA Monique

Victime d’un cancer du sein depuis l’annĂ©e 1999, Monique, 54 ans est une femme simple et courageuse. Elle travaille comme bibliothĂ©caire. Ayant un fils studieux de 13 ans, ce dernier est en classe de 4Ăšme et fut parmi les meilleurs Ă©lĂšves de sa classe dans un collĂšge public de la capitale.

Depuis plusieurs annĂ©es, Monique suit ses traitements au sein du service « Oncologie » du HJRA (Hopital Joseph Ravoahangy Andrianavalona). Elle a passĂ© plusieurs examens mĂ©dicaux : biopsie, radiographie, Ă©chographie, scanner, 37 cures de chimiothĂ©rapie et a absorbĂ© « 1008 comprimĂ©s de Xenoda », cure de chimiothĂ©rapie par voie orale


Durant toutes ces périodes, elle a été hospitalisée plusieurs fois mais elle a toujours tenu le coup malgré diverses souffrances tant sur le plan physique, psychologique, moral, matériels que financiers
.

Ces traitements de longue durĂ©e entraĂźnent des problĂšmes financiers dans son mĂ©nage. Actuellement, elle est Ă  bout de souffle car d’aprĂšs son mĂ©decin traitant, elle a encore besoin de passer 10 cures de « RadiothĂ©rapie » dont le coĂ»t est de «600 000 Ar x 10» soit un montant total de 6 000 000 Ariary « six millions d’Ariary »

Face à cette situation, nous faisons appel à des gens de bonne volonté pour une entraide afin que Monique puisse se rétablir et vivre pleinement sa vie avec son fils qui a encore besoin de sa mÚre
.

Veuillez la joindre aux numéros :

032 51 413 49

033 72 117 82

Atelier stratégique sur l'évaluation du programme quinquénnal 2010-2015 et élaboration du prochain programme quinquénnal 2016-2020

décembre 2015

Evaluation plan quinquennal 2010 -2015 et Etudes prospectives

L'année 2015 est marquée par des séries de missions de consultance en vue de l'évaluation du programme quinquénnal 2010-2015 et d'études prospectives pour l'élaboration du programme quinquénnal 2016-2020.

Le lancement de l'évaluation quinquénnale et du programmation 2016-2020 a été réalisé le juillet 2015 avec la participation du comité de gestion et de tous les responsables de projet du CDA.

Du 25 août au 13 septembre 2015, la premiÚre mission du binÎme de consultants (Hervé DUPOUY, Fabio RASOLOHARINJATOVO) s'est focalisée sur le diagnostic participatif de la structure (par axe stratégique), l'analyse des bonnes pratiques ainsi que des forces, faiblesses, opportunités et menaces, la proposition de pistes d'amélioration et de recommandations.

L’objet de cette Ă©valuation finale est de formuler une opinion motivĂ©e sur la pertinence, l’efficacitĂ©, l’efficience, l’impact et la pĂ©rennitĂ© du plan quinquennal du Conseil de DĂ©veloppement d’Andohatapenaka – CDA rĂ©alisĂ© entre 2010-2015, afin de prĂ©parer un nouveau programme 2016-2020 et une nouvelle stratĂ©gie de financement durable et appropriĂ© du CDA. L’évaluation sur le terrain s’est dĂ©roulĂ©e du 25 aoĂ»t au 13 septembre 2015 Ă  Antananarivo. Les Ă©valuateurs ont examinĂ© les rĂ©alisations du projet en fonction des objectifs fixĂ©s dans les Termes de rĂ©fĂ©rence annexĂ©s Ă  ce rapport. Cette Ă©valuation est prĂ©vue dans la convention signĂ©e avec le Secours Catholique – Caritas France et financĂ©e dans le cadre du projet. Les observations, apprĂ©ciations et recommandations exprimĂ©es dans ce rapport le sont sous la seule responsabilitĂ© de ses auteurs et ne reprĂ©sentent en aucun cas les points de vue du CDA ou de ses partenaires.

Le 11 novembre 2015 : Atelier interne de capitalisation et de mise en commun des observations des responsables de projet sur les recommandations issues de l’évaluation et propositions de pistes pour l’élaboration de la stratĂ©gie 2016-2020

La période du 25 novembre au 9 décembre 2015 a été marquée par des entretiens au niveau de chaque axe stratégique du CDA.

  • Des commentaires sur le rapport d’évaluation et Ă©tudes prospectives
  • Analyse des recommandations
  • Identification des objectifs, activitĂ©s et moyens nĂ©cessaires pour 2016-2020
  • Choix des indicateurs de suivi
  • Identification d'une stratĂ©gie de recherches de financements alternatifs
  • RĂ©daction dans ses grandes lignes du Plan quinquennal 2016-2020
  • 26 novembre 2015 : atelier sur les sources et alternatives de financement (Ă©tat des lieux des sources de financement actuel et identification de nouvelles pistes de partenariat technique et financier)
  • 08 dĂ©cembre 2015 : PrĂ©paration des participants du CDA : prĂ©sentation des rĂ©sultats durant les travaux et entretiens des semaines avec l'Ă©valuateur, analyse plan 2010-2015 / objectifs 2016-2020

Galerie photos

Partenariat entre le Pavillon Sainte Fleur (PSF), la Matérnité de l'Ordre de Malte France et le Conseil de Développement d'Andohatapenaka (CDA)

décembre 2015

Prise en charge des accouchements Ă  risque

La convention de partenariat, entre le Pavillon Ste Fleur, la Matérnité de l'Ordre de Malte France et Le Conseil de Développement d'Andohatapenaka, a été signée le 7 décembre 2015 en vue de la prise charge des accouchements à risque nécessitant une opération césarienne pour des cas de familles démunies

Galerie photos

Relation partenariale avec LIONS CLUB Iarivo

16 octobre 2015

LIONS CLUB IARIVO continue toujours son partenariat avec le CDA par la prise en charge des 95 Ă©lĂšves de la classe primaire dans les quatre EPP de la zone d’intervention du CDA. Ci -dessous la rĂ©partition des Ă©lĂšves par Ă©tablissement :

ETABLISSEMENTS
EFFECTIF
EPP ANDOHATAPENAKA I
21
EPP ANDOHATAPENAKA II
43
EPP AMPEFILOHA AMBODIRANO
21
EPP ANOSIMASINA
10
TOTAL
95

La distribution des fournitures a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e le 16 octobre 2015 dont les chefs des Ă©tablissements et les reprĂ©sentants des associations des parents des Ă©lĂšves, les reprĂ©sentants des 4 fokontany, les membres du comitĂ© de gestion du CDA avec l’équipe de la scolarisation et les membres du LIONS CLUB IARIVO Ă©taient prĂ©sents lors de la distribution

.

Galerie photos

Trano Aro Zo à la célébration de la journée de l'Europe

15 octobre 2015

Participation de la TRANO ARO ZO Ă  la cĂ©lĂ©bration de la journĂ©e de l’Europe par le biais de la tenue de stand Ă  la gare Soarano.

  • La TRANO ARO ZO est membre actif du comitĂ© de coordination du rĂ©seau TIHAVA (Tambazotra Iadiana amin’ny Herisetra Atao amin’ny Vehivavy ao Antokan-trano).
  • La TRANO ARO ZO est membre du comitĂ© de rĂ©daction du projet de texte sur la Violence basĂ©e sur le Genre (VBG).
  • La TRANO ARO ZO est partenaire de l’UNHCR et travaille sur la prise en charge des demandeurs d’asile et les rĂ©fugiĂ©s.
  • La TRANO ARO ZO participe activement aux divers ateliers sur la protection des Droits Humains.
  • Le nombre des dossiers traitĂ©s par la TRANO ARO ZO est de 2399 depuis le mois de janvier jusqu’au mois d’octobre 2015.

Galerie photos

EvĂšnements au CollĂšge CDA

octobre 2015

Le collĂšge continue Ă  fonctionner. La rentrĂ©e a dĂ©butĂ© le 12 Octobre 2015. L’ouverture de la classe de 3Ăšme a Ă©tĂ© mise en place cette annĂ©e scolaire 2015/2016. Ces Ă©lĂšves de la classe de 3Ăšme passeront l'examen du BEPC (BrevĂȘt d'Etudes du Premier Cycle


PARTENARIAT AVEC CLUB ROTARACT FANEVA

Le club ROTARACT FANEVA continue la prise en charge des Ă©lĂšves mĂ©ritants du collĂšge/CDA en vue de les encourager(frais scolaires et fournitures scolaires pour cette annĂ©e 2015-2016).La remise officielle a Ă©tĂ© faite le 09 octobre 2015 en prĂ©sence du Directeur ExĂ©cutif, les membres du comitĂ© de gestion du CDA et l’équipe de l’axe Education.

Le montant total de la dotation s'Ă©lĂšve Ă  2505 euros.


PARTENARIAT AVEC LE LYCEE EFAGIR FRANZ STOCK FRANCE

3 jeunes lycéens étrangers ont passé leur stage pratique au CDA. Des échanges culturels ont été effectués avec les élÚves du CollÚge/CDA pendant 3 semaines..

Galerie photos

Résultats des examens officiels passés par les jeunes appuyés par le projet SCOLARISATION

septembre 2015

Dans le cadre du partenariat avec Enfance et Partage. Voici les résultats pour l'année scolaire 2014-2015.

EXAMENS OFFICIELS
2015
%
TAUX NATIONAL
CEPE*
58/60
96,66%
74%
BEPC*
19/23
82,60%
47%
BACCALAUREAT
10/14
71,42%
39;40 %

*CEPE (Certificat Etude Primaire Elémentaire)

*BEPC (Brevet d’Etude Premier Cycle)

L’annĂ©e scolaire 2015-2016 a dĂ©butĂ© le 06 octobre 2015

Effectif des bénéficiaires pour l'année 2015-2016

NIVEAU
EFFECTIF
PRIMAIRE
256
SECONDAIRE
344
PARRAINAGE
16
TOTAL
616

Voyage d'Ă©tudes Ă  Majunga (Projet de RĂ©insertion Formation Professionnelle, RFP)

15 au 19 septembre 2015

Dans le cadre de la Réinsertion Formation Professionnelle en partenariat avec Secours Catholique Caritas France (SCCF), les jeunes insérés en formation cycle long ont été amené en voyage d'études à Majunga.

Les objectifs du voyage étant de faire découvrir aux jeunes les activités des autres centres de formation professionnelle de Madagascar (Oratorio Don Bosco Antanamasaja, Centre Enda-OI Tsararano Ambany). La découverte du pays fait aussi partie intégrante du voyage (culture, mode de vie, nature, vivre en société, territoire...)

Galerie photos

RĂ©habilitation du bureau du projet Scolarisation

septembre 2015

Suite aux intempéries de février 2015, le bureau du projet scolarisation a été submergé par la montée des eaux. AprÚs constatation des dégats, Enfance et Partage a apporté son soutien en finançant les travaux de réhabilitation.

Puis, le SCCF (Secours Catholique Caritas France) est aussi vénu en appuyant le réhaussement des locaux. Desormais les locaux sont plus spacieux et permet d'accueillir respectueusement les parents d'élÚves.

Galerie photos

Partenariat avec des donateurs privés

septembre 2015

Le 26 juin 2015, une nouvelle peinture des salles de la garderie a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e par l’association THM (Tanora Hampandroso an’i Madagasikara).

Depuis septembre dernier, de nouvelles infrastructures ont été mises en place : Un préau pour abrite les enfants et un jeu de marelle peinturée sur le sol. Ce qui a permis un changement de la vue extérieure et intérieure au niveau de la garderie

L’association THM a offert des fournitures scolaires (ardoises, cahiers, oreillers..) le 06 octobre 2015.

L’association des femmes du groupe Imperial Tobacco a offert des friandises, des jeux Ă©ducatifs et divers jouets.

Cette annĂ©e scolaire 2015-2016, l’effectif des enfants est de 70.

Galerie photos

Activités du PSAE au mois de juillet 2015

juillet 2015

« Promouvoir et soutenir le dĂ©veloppement rĂ©alisĂ© POUR et PAR la population », tel est le but ultime du CDA Ă  travers le Projet de SolidaritĂ© dans Andohatapenaka et les quartiers Environnants (PSAE). Dans cette optique, des activitĂ©s ont Ă©tĂ© rĂ©cemment menĂ©es pour soulever l’initiative des bĂ©nĂ©ficiaires du PSAE. Cette fois-ci l’équipe du PSAE s’est focalisĂ©e sur la responsabilisation de tout un chacun sur la gestion de leur citĂ©. L’une des prioritĂ©s du projet est tout d’abord la conscientisation de la population sur leur rĂŽle dans le dĂ©veloppement, Ă  savoir celui de leur personne ainsi que celui de leur espace de vie qui est le Fokontany. Dans cet esprit, le mois de juillet a Ă©tĂ© fructueux : - Des collectes de dolĂ©ances ont Ă©tĂ© effectuĂ©es auprĂšs de la population. Ces dolĂ©ances ont Ă©tĂ© rĂ©unies sous formes de lettre manuscrite anonyme dans des boĂźtes que l’on a disposĂ©es dans des points stratĂ©giques dans chaque quartier. En majoritĂ©, elles concernent le fonctionnement, le rĂŽle et l’attribution du Fokontany, la redevabilitĂ© sociale, le manque de civisme et la situation d’insalubritĂ© quasi permanente dans leur localitĂ©. AprĂšs dĂ©pouillement, suite Ă  cette collecte, un espace de concertation, portĂ© sur le thĂšme « citoyens responsables, balise pour les dirigeants », s’est tenu entre chaque entitĂ© concernĂ©e (District, CUA, Arrondissement, APIPA, SAMVA), les personnes ressources (OEMC, MEN) et les acteurs du dĂ©veloppement du quartier, Ă  savoir : les membres de la Cellule de Veille, les reprĂ©sentants de la population, les OCB et le Staff du Fokontany. Des solutions ont Ă©tĂ© abordĂ©es et des rĂ©solutions prises. Chaque participant a signĂ© un engagement Ă  la fin de la sĂ©ance : (i) proposition d’élaboration du dĂ©cret portant le fonctionnement, le rĂŽle et attribution du Fokontany ; (ii) collaborer avec les dirigeants que ce soit Ă©lus ou nommĂ©s ; (iii) si le chef du Fokontany est Ă  Ă©lire, voter les personnes rĂ©pondant aux critĂšres recommandĂ©es par la population (ne se fier ni aux apparences physiques ni aux couleurs politiques) ; (iv) identifier les rĂŽles de chacun et de faire mon rĂŽle optimal sans attendre les autres. Un document de plaidoyer en vue de l’amĂ©lioration du dĂ©cret ministĂ©riel statuant sur le rĂŽle et attribution du Chef Fokontany est ressorti de cette espace de concertation. Ce plaidoyer est axĂ© sur le mode d’accession au poste du Chef Fokontany, le mode de gestion du Fokontany, la communication et la nĂ©cessaire participation citoyenne dans la gestion de la citĂ©. Il est Ă  noter que cette requĂȘte a Ă©tĂ© envoyĂ©e au MinistĂšre de l’intĂ©rieur au moment oĂč ce dernier a amĂ©liorĂ© le dit dĂ©cret. - Par ailleurs, toujours dans l’optique de la responsabilisation citoyenne, des formations sur le thĂšme : « analyse de problĂšme et technique de persuasion » ont Ă©tĂ© dispensĂ©es pour les membres de la Cellule de veille et ceux des OCB de l’ancienne zone d’intervention. De plus, ces derniers accompagnĂ©s par les Chefs Fokontany ont assistĂ© au Carlton le dĂ©bat entre les candidats Ă  la Mairie d’Antananarivo pour qu’ils se sentent impliquĂ©s et au courant des projets de dĂ©veloppement que leur futur dirigeant aura Ă  proposer. - Ce mois de juillet aussi a Ă©tĂ© marquĂ© par la visite du ChargĂ© de Programme du DĂ©veloppement et Paix Ă  Madagascar. Cette visite a eu pour but d’évaluer l’ancien programme PEC/RCAL, de voir l’avancement du projet PSAE et aussi pour apporter quelques mises au point en vue de l’amĂ©lioration de l’intervention de l’équipe du projet.

Galerie photos

Atelier d’échange et de formation entre les IMF utilisatrices du SystĂšme d’Information et de Gestion Loan Performer (SIG LPF)

du 13 au 15 juillet 2015 Ă  Fort-Dauphin

En vue d’amĂ©liorer la gestion de sa base de donnĂ©es (portefeuille de crĂ©dit et comptabilitĂ©), le PAPM a participĂ© Ă  « l’Atelier d’échange et formation entre les IMF utilisatrices du SystĂšme d’Information et de Gestion Loan Performer (SIG LPF) » du 13 au 15 juillet 2015 Ă  Fort –Dauphin organisĂ© par l’APIMF (Association Professionnelle des Institutions de Microfinance) et PASEF (Programme d'Appui au Secteur Economique et Financier)

.

Six (06) institutions de micro-finance ont envoyé des représentants à l'atelier. L'objectif de l'atelier est d'apporter un gain de productivité pour les IMF par le biais de la démarche d'intervention qui va du diagnostic- Formation/Echanges avec les autres IMF utilisatrices de LPF- Assistance/coaching aprÚs formation. A titre indicatif, les éléments ci-aprÚs sont les thÚmes à traiter:

  • Evaluation dĂ©taillĂ©e et conception du systĂšme LPF
  • ParamĂ©trages globaux et spĂ©cifiques (CrĂ©ation/paramĂ©trage nouveau produit, compte comptable, nouveau client/Membre, etc) ;
  • Revue des diffĂ©rents rapports financiers et opĂ©rationnels sur LPF (Epargne, Gestion de crĂ©dit, qualitĂ© du portefeuille, Reportings financiers et comptables) ;
  • Evaluation des diffĂ©rentes possibilitĂ©s de personnalisation de reporting en matiĂšre de dĂ©claration classique surtout CSBF, CNFI ;
  • Evaluation des diffĂ©rentes possibilitĂ©s pour la prĂ©paration de la base CRM ;
  • Revue des diffĂ©rents utilitaires de maintenance de la base de donnĂ©es LPF

Galerie photos

Termes de Référence

Type : Evaluation plan quinquennal 2010 -2015 et Etudes prospectives

juin 2015

Titre de l’étude :

« Evaluation du programme 2010-2015, Ă©laboration du nouveau programme 2016-2020 et d’une stratĂ©gie de financement durable et appropriĂ© du Conseil de DĂ©veloppement d’Andohatapenaka ».

Localisation : Antananarivo, Madagascar.
Partenaire : Secours Catholique
Durée de l'étude : 35 jours


Introduction :

Pour pouvoir assurer sa mission, le CDA prévoit de mener une évaluation de son programme 2010-2015, une étude sur sa stratégie financiÚre et son modÚle économique afin de mener à bien et dans de bonnes conditions la réalisation de ses activités en cours et à venir.

Cette Ă©tude portera d’une part sur la structure organisationnelle du CDA, son programme et ses futures orientations possibles et d’autre part sur sa politique financiĂšre. Elle formulera des recommandations sur les actions Ă  mettre en place afin d’amĂ©liorer la gestion des projets. Elle Ă©laborera Ă©galement des propositions de financements alternatifs en proposant des pistes pertinentes et rĂ©alistes pour aboutir Ă  terme Ă  une diversification des ressources financiĂšres du CDA notamment Ă  travers la promotion des partenariats et l’identification d’activitĂ©s spĂ©cifiques suivant le modĂšle de l’entrepreneuriat social. Il s’agit ici d’explorer diffĂ©rentes pistes pour envisager la mise en place de nouvelles activitĂ©s Ă©conomiques viables rĂ©pondant au double objectif de diversification des revenus du CDA et de rĂ©ponse aux besoins sociaux et environnementaux de la zone d’intervention.

Cette dĂ©marche devra s’inscrire dans une vision de renforcement des capacitĂ©s locales, d’amĂ©lioration des conditions de vie, et de dĂ©veloppement du quartier, pour et par ses habitants.

I- PrĂ©sentation du Conseil de DĂ©veloppement d’Andohatapenaka (commanditaire et bĂ©nĂ©ficiaire de l’appui)

Historique :

CrĂ©Ă© en 1982, Ă  la suite de graves inondations, le CDA Ă©tait Ă  l’époque une somme de petites actions de solidaritĂ© pour parer Ă  l’urgence des sinistres. En 1987, il est reconnu comme association de quartier Ɠuvrant dans le domaine social (santĂ© et accompagnement social) et le dĂ©veloppement (scolarisation des enfants les plus pauvres du quartier, formation, micro crĂ©dit, accĂšs Ă  l’eau potable, actions communautaires, etc.). La mĂȘme annĂ©e est lancĂ©e l’activitĂ© de formation professionnelle destinĂ©e aux jeunes chĂŽmeurs du quartier et appuyĂ©e dĂšs son dĂ©marrage par le Secours Catholique.

En 1996, suite à une évaluation globale des activités du CDA, le programme est redéfini et adapté pour accueillir des enfants des rues et des jeunes en rupture scolaire en vue de leur réinsertion. En outre, la séparation des activités par secteur a été entreprise suivant leurs vocations : secteur social, secteur socio productif et secteur productif.

En 2004, suite Ă  une nouvelle Ă©valuation du CDA, des dĂ©cisions importantes sont prises pour recentrer l’Association sur sa mission essentielle d’appui Ă  l’autopromotion des personnes. Dans le souci de se professionnaliser, les parties prenantes (les bĂ©nĂ©ficiaires, les reprĂ©sentants des Organisations Communautaires de Base, le CDA ) ont dĂ©cidĂ© en fĂ©vrier 2005 la mutation du CDA en ONG rĂ©gie par la loi 96 030 (agrĂ©ment obtenu en DĂ©cembre 2006).

En 2008, Ă  l’occasion de la clĂŽture du 3Ăšme programme triennal (2005-2008), le CDA et ses partenaires traditionnels (Secours Catholique –Caritas France, DĂ©veloppement et Paix, ComitĂ© Catholique Contre la Faim et pour le DĂ©veloppement, Enfance et Partage), ont procĂ©dĂ© Ă  une nouvelle Ă©valuation de ses activitĂ©s et de son fonctionnement gĂ©nĂ©ral. Au moment de la prĂ©paration du processus d’évaluation, le CDA et ses partenaires traditionnels du Nord ont optĂ© pour le choix d’une autoĂ©valuation assistĂ©e par un consultant externe.

Suite Ă  cette auto Ă©valuation, le CDA a ressenti le besoin de se projeter Ă  long terme et aprĂšs concertation avec ses partenaires et les parties prenantes, citĂ©es ci dessus, il a Ă©tĂ© convenu que le CDA travaille Ă  une vision et une stratĂ©gie pour une pĂ©riode de 5 ans. Ce travail s’est finalisĂ© par l’élaboration du Plan stratĂ©gique 2010-2015.

Depuis maintenant plus de 30 ans, le CDA, a su surmonter les difficultĂ©s rencontrĂ©es, affronter les crises conjoncturelles (politiques, Ă©conomiques, interne
) et poursuit encore aujourd’hui ses actions de dĂ©veloppement d’Andohatapenaka et environs sans avoir jamais dĂ©viĂ© de sa mission premiĂšre d’auto promotion du quartier.

Mission :

Le Conseil de DĂ©veloppement d'Andohatapenaka est une organisation qui vise Ă  permettre aux habitants du quartier d'engager des actions concrĂštes pour leur propre dĂ©veloppement dans tous les secteurs : la famille, la santĂ©, la formation, la responsabilitĂ© citoyenne, les droits humains, la culture, l'environnement, ... Sa finalitĂ© est l’appui Ă  l’autopromotion du quartier. L’hypothĂšse d’un Ă©largissement des activitĂ©s du CDA hors de sa zone d’intervention initiale est actuellement en discussion, notamment dans le cadre du processus de planification stratĂ©gique pour 2016-2020.

Chiffres clés :

AprĂšs rĂ©organisation de sa structure organisationnelle et dans un souci d’efficience, le CDA a progressivement rĂ©duit ses effectifs (environ 200 en 2004) et emploie aujourd’hui environ 70 permanents.

Budget 2013-2014 du CDA : 289 821 €
Apport local: 19 % Il s’agit essentiellement de la participation des bĂ©nĂ©ficiaires, des prestations du CDA et d’appuis institutionnels.
Apport Partenaires internationaux: 81 %.
Partenaires financiers :

  • le Secours Catholique Caritas France
  • DĂ©veloppement et Paix Canada
  • ComitĂ© Catholique contre la Faim et pour le DĂ©veloppement-Terre Solidaire
  • Enfance et Partage
  • PNUD/MinistĂšre de la Justice
  • PAM
  • MinistĂšre de la SantĂ©

II- Objectifs de l’étude

L’étude doit permettre :

  • de fournir une Ă©valuation du programme 2010-2015 et de l’état des lieux du domaine financier
  • d’élaborer un nouveau programme 2016-2020 comprenant des perspectives d’évolution notamment dans le secteur de l’entrepreneuriat social
  • de dĂ©finir une stratĂ©gie financiĂšre durable et rĂ©aliste incluant des pistes de financement et de revenus alternatifs

L’étude se fait en deux missions :

PremiÚre mission : 13 août 2015 au 07 septembre 2015

Elle consiste Ă  :

1. Evaluation programme 2010-2015 :

  • Ă©valuer l’organisation institutionnelle du CDA
  • comparer les rĂ©sultats aux objectifs fixĂ©s et mesurer l’efficacitĂ© des actions entreprises
  • analyser l’efficience du CDA : comparer les moyens financiers engagĂ©s lors de la mise en Ɠuvre du Plan Quinquennal 2010-2015 avec les rĂ©sultats obtenus pour chaque axe d’intervention
  • analyser les forces et faiblesses ainsi que les risques et les opportunitĂ©s
  • apprĂ©cier l’impact des activitĂ©s sur les populations du quartier

2. Etudes prospectives pour sortir des pistes d’amĂ©lioration et la stratĂ©gie financiĂšre pour le programme 2016-2020.

2.1. Pistes d’amĂ©lioration sur :

  • la dynamique au sein de l’institution (structure dirigeante et Ă©quipes des diffĂ©rents axes) et avec les partenaires
  • le renforcement des compĂ©tences des Ă©quipes (plaidoyer, ouverture nouveaux partenaires, communication 
)
  • les rĂ©orientations nĂ©cessaires ou souhaitĂ©es de certains des objectifs et/ou activitĂ©s (pertinence, efficacitĂ©, efficience, durabilitĂ© et/ou impact du projet)
  • la mise en Ɠuvre des diffĂ©rentes activitĂ©s
  • l’opportunitĂ© d’initier des nouvelles activitĂ©s, notamment dans le domaine de l’entrepreunariat social.

2.2. Stratégie financiÚre :

  • Analyser les diffĂ©rents types de ressources financiĂšres du CDA, leurs caractĂ©ristiques (volume, stabilitĂ©, affectation,
) et leurs proportions par rapport Ă  la totalitĂ© des ressources
  • Conforter les partenariats en cours : les principes qui guident chaque partenariat, l’évolution de ces partenariats dans le temps

  • proposer des financements alternatifs pour diversifier les ressources financiĂšres du CDA.
  • Mettre en place un systĂšme de veille sur les opportunitĂ©s de partenariats alternatifs
  • renforcer la participation des bĂ©nĂ©ficiaires

DeuxiĂšme mission :10 au 23 octobre 2015

Elle consiste Ă  :

Elaboration du plan stratégique 2016-2020

  • Accompagnement des membres CA, du comitĂ© de gestion, des responsables des services et des parties prenantes locales.
  • RĂ©daction du plan stratĂ©gique Ă  partir des pistes dĂ©finies lors de la premiĂšre mission.
  • PrĂ©sentation du programme aux partenaires.

III- MĂ©thodologie

La mĂ©thodologie de l’étude sera proposĂ©e par le consultant et validĂ©e par l’équipe de direction du CDA.

Pour l’accomplissement de sa tĂąche, le consultant utilisera diffĂ©rentes sources d’information : la documentation disponible au CDA et des entretiens avec les membres du comitĂ© de direction et les responsables de diffĂ©rents services du CDA.

Le consultant analysera l’information rĂ©coltĂ©e et la synthĂ©tisera dans un rapport cohĂ©rent rĂ©pondant aux objectifs de l’évaluation.

IV- Lieu et calendrier de la mission

Lieu : CDA, Antananarivo Madagascar

Durée : 35 jours

  • PremiĂšre mission : du 13 aoĂ»t 2015 au 07 septembre 2015
  • DeuxiĂšme mission : du 10 au 23 octobre 2015

- Etapes de l’étude:

PremiĂšre mission:

Consultation des documents

Rencontres avec :

  • CA, Directeur ExĂ©cutif, ComitĂ© de gestion, comptable, responsables des diffĂ©rents services, professionnels des services
  • Parties prenantes
  • Partenaires

Ateliers
Analyses, synthĂšse
Restitution collective aux membres CA, au comité de gestion, aux responsables des services et aux parties prenantes locales.
Restitution aux partenaires
RĂ©daction des rapports

DeuxiĂšme mission:

Accompagnement des membres CA, du comité de gestion, des responsables des services et des parties prenantes locales.
Ateliers Rédaction du plan stratégique à partir des pistes définies lors de la premiÚre mission. Restitution collective aux membres CA, au comité de gestion, aux responsables des services et aux parties prenantes locales.
Présentation du programme aux partenaires

- Calendrier prévisionnel :

Date lancement de l’offre : 20 juin 2015
Date limite de réception des offres : 20 juillet 2015
Annonce du choix du consultant sélectionné sur proposition technique : 27 juillet 2015
Début de la premiÚre mission sur terrain : 13 août 2015
Restitution provisoire au CDA : 07 septembre 2015
Remise d’un rapport provisoire : au plus tard le 15 septembre 2015
Retours du CDA et de ses partenaires, sur base du rapport provisoire : 20 septembre 2015
Rendu final des documents : 30 septembre 2015
DeuxiĂšme mission sur terrain : 10 au 24 octobre 2015
Présentation du programme aux partenaires : 16 novembre 2015

V- Profil du consultant

  • TrĂšs bonne expĂ©rience en gestion et Ă©valuation de projets
  • Fortes CompĂ©tences en stratĂ©gie financiĂšre
  • TrĂšs bonne connaissance du milieu des ONG de dĂ©veloppement
  • ExpĂ©rience probante de l’entreprenariat social

VI- Livrables

  • Une rĂ©union de cadrage aura lieu au CDA Ă  l’arrivĂ©e du consultant.
  • Une restitution dite « Ă  chaud » sera Ă©galement prĂ©vue Ă  la fin de la mission afin de proposer des axes de rĂ©flexion pour les Ă©quipes terrain et les acteurs locaux et les perspectives de dĂ©veloppement de la zone, mais aussi de susciter un dĂ©bat qui pourra alimenter la rĂ©daction du rapport final.
  • Rapport provisoire.

Le rapport final de l’étude sera Ă  remettre en 3 exemplaires en version papier et en version numĂ©rique.
Le CDA se chargera de la duplication et de l’envoi du rapport dĂ©finitif aux autres partenaires.

VII- Documentation disponible

  • Plan stratĂ©gique 2010-2015
  • Conventions ou protocoles d’accord
  • Rapports financier et d’activitĂ© 2010 Ă  2014
  • Rapports d’audit 2010 Ă  2014
  • Site internet CDA : www.cda-madagascar.org

VIII- Candidatures

Les consultants doivent adresser leurs propositions technique et financiĂšre incluant :

  1. Une proposition détaillée de la méthodologie et des outils qui seront utilisés pendant la mission,
  2. Le coût détaillé des services sur la base de la durée proposée.
  3. Un CV détaillé et références

à l’adresse suivante : cda@moov.mg

Aide humanitaire de la diaspora malgache de l'Ăźle de La RĂ©union

29 avril 2015

Cette aide humanitaire est une contribution de la diaspora malgache de l'ßle de la Réunion pour atténuer les effets des inondations de 2015. Il s'agit d'appui au rétablissement des conditions de santé et d'hygiÚne des mÚres-enfants victimes des crues ayant touché les zones basses d'Antananarivo et périphéries.

150 mÚres enceintes, mÚres et enfants en période vaccinale (d'Andohatapenaka et d'Ampefiloha-Ambodirano) ont pu bénéficier des appuis.

Le montant total de la dotation s'Ă©lĂšve Ă  2505 euros; un montant remis au MinistĂšre de la Population et de la protection sociale.

Voici une liste exhaustive des dons :

  • Trousse de toilette (savonnette REVA, brosse Ă  dents pour enfants et adultes, pĂąte dentifrice)
  • Couverture
  • Seau
  • Savon
  • Drapeau pour bĂ©bĂ© (3 lots), triangle pour bĂ©bĂ© (6 lots)
  • Ensemble (1 piĂšce)
  • Serviette de toilette
  • L'Ă©vĂšnement a adoptĂ© comme slogan : "Reny sy zaza voatohana, ankohonana vanona. Vehivavy mandray andraikitra, antoky ny fampandrosoana"(MĂšre et enfants appuyĂ©s, famille Ă©panouie. Femme responsable, garante du dĂ©veloppement).

    Les mĂšres de famille ont exprimĂ© leur satisfaction et leur reconnaissance envers les dons offerts en leur faveur. Elle ont promis de progresser dans leur cadre de vie, d'ĂȘtre de bonnes mĂšres responsables et actrices de leur propre dĂ©veloppement.

    Galerie photos

    Restitution de l'Ă©tude Appui Ă  l’élaboration participative de la stratĂ©gie de partenariat et d’accompagnement du SCCF Ă  Madagascar

    20 au 21 avril 2015

    Le consultant chargĂ© de l'Ă©tude a fait un rappel des rĂ©sultats de l'Atelier prospectif pour l’élaboration participative de la stratĂ©gie de partenariat et d’accompagnement du Secours Catholique-Caritas France Ă  Madagascar (16 au 19 fĂ©vrier 2015).

    En effet, l'étude qui a été menée relate le bilan des engagements du SCCF (Secours Catholique Caritas France) dans la période 2003-2013 ainsi qu'un regard croisé sur cet engagement en vue de proposer des scenarii de collaboration.

    Les analyses ont été portées sur le contexte d'intervention du SCCF à Madagascar et sur les dynamiques partenariales (domaines prioritaires et espaces d'intervention, les volumes financiers en jeu, profils et capacités des partenaires, les nouveaux partenariats).

    L'étude porte aussi sur le mode opératoire du SCCF (actions se situant dans la durée et s'appuyant principalement sur des partenaires de l'Eglise.

    Galerie photos

    Lancement projet alphabétisation-hygiÚne-nutrition

    24 mars 2015

    Dans le cadre du partenariat avec Lion's Club Iarivo, le 24 mars 2015 a été lancé le projet alphabétisation hygiÚne nutrition pour 53 femmes ùgés de 18 à 50 ans des quartiers d'Andohatapenaka I, Andohatapenaka II, Andohatapenaka II, Ampefiloha-Ambodirano, Ankasina

    C'est un projet de 4 mois d'alphabétisation par la méthode AFI-D (Alphabétisation Fonctionnelle Intesive pour le Développement) avec 2 heures de cours par semaine.

    Il a été prévu deux distributions de plats de resistance par mois (genre resto du coeur) ainsi que des goûters pendant chaque séance d'alphabétisation.

    En parallÚle, des dépistages de cataractes suivis de dotation de lunettes ont été réalisés. D'autres vagues suivront la premiÚre prise en charge.

    Galerie photos

    Formation sur le compostage et l’agriculture urbaine

    24 au 28 mars 2015

    Dans le cadre de la mise en Ɠuvre des activitĂ©s du Programme PSAE/CDA (Projet de SolidaritĂ© d’Andohatapenaka et les quartiers Environnants), du 24 au 28 mars 2015 a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e une formation pour le renforcement des capacitĂ©s, sur le recyclage et la transformation des ordures mĂ©nagĂšres Ă  travers le module « Le compostage et l’agriculture urbaine » au profit des acteurs de dĂ©veloppement des fokontany d’Andohatapenaka I, Andohatapenaka II, Andohatapenaka III, Ampefiloha-Ambodirano, Ankasina et Anosimasina (secteur d’Ampasika-Andrefana). Les entitĂ©s d’origine des participants sont constituĂ©es par les autoritĂ©s locales, les Cellules de Veilles et les Organisations Communautaires de Base (OCB)

    La facilitation de l’atelier a Ă©tĂ© assurĂ©e par des personnes ressources de l’OEMC/MinistĂšre de l’Education Nationale (Office de l’Education de Masse et du Civisme).

    La formation a eu pour objectifs de :

    • AmĂ©liorer les revenus familiaux dans l’objet d’une grande rĂ©duction des budgets allouĂ©s aux dĂ©penses familiales quotidiennes ;
    • Appuyer les familles dĂ©munies et vulnĂ©rables dans la zone d’intervention du programme PSAE ;
    • Faciliter la vie urbaine par la culture de plantes vertes sur une surface assez rĂ©duite mais productive
    • Savoir faire et savoir maitriser les techniques de compostage et la pratique de cultures variĂ©es ;
    • Et de valoriser la gestion des dĂ©chets mĂ©nagers;

    Au cours de cet atelier, des cours thĂ©oriques ont Ă©tĂ© combinĂ©es avec des travaux pratiques. En appui, trois visites de site ont Ă©tĂ© effectuĂ©es dans diverses localitĂ©s : Ă  l’Espace Vert de la Commune Urbaine d’Antananarivo sise Ă  Antohomadinika, Ă  l’Akany AVOKO Ambohidratrimo et au Centre Soanavela Mahitsy le 27 et le 28 mars 2015.

    Galerie photos

    Inondations : Mobilisation d’Urgence au CDA et solidaritĂ© de proximitĂ© pour soutenir les familles sinistrĂ©es

    05 au 07 mars 2015

    Les cyclones successifs des derniĂšres semaines et les pluies torrentielles qui se sont abattues sur Antanarivo ont fait de terribles dĂ©gĂąts dans les quartiers d’Andohatapenaka et environs : des milliers de personnes ont du Ă©vacuer leurs maisons inondĂ©es, se retrouvant complĂštement dĂ©munies.

    Les Mercredi 05, Jeudi 06 et Vendredi 07 Mars 2015, le CDA, en partenariat avec le PAM (Programme Alimentaire Mondial, organisme d’aide alimentaire des Nations Unies), a organisĂ© dans ses locaux des distributions de denrĂ©es alimentaires de premiĂšre nĂ©cessitĂ© aux nombreux sinistrĂ©s : les chefs de Fokontany et cellules d’urgence ont distribuĂ© aux familles concernĂ©es des coupons alimentaires et, munie d’un justificatif d’identitĂ©, chaque famille a pu se rendre au CDA pour recevoir 20 kg de riz, 3 kg de lĂ©gumineuses et 1kg de biscuits Ă©nergĂ©tiques, denrĂ©es fournies par le PAM.

    Au total 27 tonnes de riz, 4100 kg de légumineuses et 1340 kg de biscuits ont été distribués à plus de 1300 familles.

    Des membres du CDA sont Ă©galement restĂ©s mobilisĂ©s le week-end suivant, apportant un soutien logistique (mise Ă  disposition des cuisines et rĂ©fectoires, de personnel de sĂ©curité ) Ă  la RF2. Cette association de quartier en charge de l’hygiĂšne et de l’assainissement a ainsi pu prĂ©parer et servir des repas aux enfants de familles dĂ©placĂ©es, grĂące Ă©galement aux dons en nature de partenaires comme Jumbo Score.

    210 enfants ont donc pu bĂ©nĂ©ficier d’un plat chaud, composĂ© de riz, saucisses et haricots.

    Galerie photos

    Institutionnalisation du Projet Solidarité dans Andohatapenaka et les quartiers Environnants (PSAE)

    04 mars 2015

    « La lĂ©gitimitĂ© des actions Ă  entreprendre est l’une des conditions de rĂ©ussite concourant Ă  l’atteinte de l’objectif ». C’est ainsi que le CDA a prĂ©sentĂ©, le 4 mars 2015 Ă  la Mairie du 1er Arrondissement de la Ville d’Antananarivo, son nouveau projet PSAE financĂ© par DĂ©veloppement et Paix Canada pour la pĂ©riode de 2015-2016, dans l’optique de rendre parties prenantes les diffĂ©rentes instances (publiques, partenaires locaux de mise en Ɠuvre). Il s’agit non seulement les informer mais aussi les intĂ©grer dans la mise en Ɠuvre de toutes les activitĂ©s du programme.

    Le CDA a aussi profitĂ© de cette occasion pour restituer les rĂ©sultats obtenus de l’ancien programme PEC-RCAL (Programme d’Education Citoyenne-Renforcement des CapacitĂ©s des Acteurs Locaux) ainsi que le rĂ©sumĂ© de la capitalisation des acquis.

    Le PSAE est fondĂ© sur la consolidation des actions d’éducation Ă  la responsabilitĂ© citoyenne, le renforcement des capacitĂ©s des acteurs locaux dans la zone d’Andohatapenaka et la rĂ©plication des acquis et des bonnes pratiques dans les deux quartiers environnants. Force est de constater que certaines activitĂ©s du programme vont de pair avec ceux de quelques parties prenantes notamment le SAMVA (Service Autonome pour la Maintenance de la Ville d’Antananarivo), l’Arrondissement de Tana I et l’OEMC (Office de l’Education de Masse et Civisme). Enfin, des suggestions et des remarques ainsi que des partages d’information Ă©manant des participants ont Ă©tĂ© prises en compte afin de restaurer la collaboration entre les parties prenantes pour la promotion du dĂ©veloppement communautaire.

    Galerie photos

    Partenariat Secours Catholique Caritas-France – Madagascar : une semaine riche en rĂ©flexions et Ă©changes !

    16 au 19 février 2015

    Du 16 au 19 FĂ©vrier a Ă©tĂ© organisĂ© au CDA (Conseil de DĂ©veloppement d’Andohatapenaka) un « Atelier prospectif pour l’élaboration participative de la stratĂ©gie de partenariat et d’accompagnement du Secours Catholique-Caritas France Ă  Madagascar ». Un atelier marquĂ© par la prĂ©sence de trois reprĂ©sentants de Secours Catholique Caritas France : Philippe MORIE, Bernard ELIE et Violaine DORY ainsi que des associations locales, pour la plupart partenaires du Secours Catholique Caritas-France : ENDA-OI, Pax Romana, Caritas National, Caritas Antsirabe, Caritas Fianarantsoa, Centre ARUPE, Caritas Farafangana, CEFOTAM, Catholic Relief Service, FFF ho Malagasy Mahomby, Les PĂšres Lazaristes de Farafangana, le CDA, et le FAFIAM. Deux consultants indĂ©pendants, Youssouf CISSE et Andriamandranto RALISON, ont dirigĂ© l’atelier. Les objectifs de l’atelier Ă©taient de rĂ©flĂ©chir et d’apporter un regard croisĂ© sur les principes, dynamiques, stratĂ©gies et hypothĂšses de dĂ©veloppement des partenariats du Secours Catholique Ă  Madagascar. Les Ă©changes ont Ă©tĂ© riches tout au long de cette semaine et l’alternance petits groupes de travail et sĂ©ances plĂ©niĂšres a permis Ă  chacun de s’exprimer et de partager sa vision sur les principes et logiques du partenariat, les zones gĂ©ographiques prioritaires d’intervention, les domaines d’action et thĂ©matiques de plaidoyer Ă  privilĂ©gier. Il a Ă©tĂ© aussi Ă©voquĂ© durant l’atelier les sept domaines d’intervention du Secours Catholique Caritas-France Ă  Madagascar.

    Les temps conviviaux de pauses et de repas ont aussi Ă©tĂ© l’occasion pour les participants de mieux se connaĂźtre et de consolider les liens qui faciliteront les partenariats en cours et Ă  venir ! Merci Ă  tous pour le dynamisme et la participation active aux Ă©changes et dĂ©bats, qui ont rendu cette semaine si riche et productive !

    Galerie photos

    Rétrocession des infrastructures à la communauté locale

    14 octobre 2014

    Chose promise, chose due ! C’est ce qui peut rĂ©sumer les actions de mise en place d'infrastructures rĂ©alisĂ©es par les communautĂ©s locales d'Andohatapenaka, d'Ampasika, d'Ampefiloha-Ambodirano et d'Ankasina. Le Programme d’Education Ă  la ResponsabilitĂ© Citoyenne et Renforcement des CapacitĂ©s des Acteurs Locaux (PEC/RCAL) en partenariat avec l’ONG canadienne « DĂ©veloppement et Paix » a jouĂ© un rĂŽle de catalyseur.

    Suite Ă  l’accompagnement fourni par le Conseil de DĂ©veloppement d’Andohatapenaka, les populations des six fokontany d’intervention ont pu Ă©riger de nouvelles infrastructures (passerelles en bois, ruelle en bĂ©ton et en pavĂ©, latrines, diguettes, lavoir public
). Evidemment, le choix de ces infrastructures Ă©mane de la population locale. La participation citoyenne s’est concrĂ©tisĂ©e par la mise Ă  disposition de mains d’Ɠuvre ainsi que l’entretien des ouvrages. Des organisations Communautaires de Base ont Ă©tĂ© mises en place dans le but de les pĂ©renniser. La rĂ©trocession et la rĂ©ception de ces ouvrages ont eu lieu le 14 octobre dernier en prĂ©sence des autoritĂ©s locales.

    Galerie photos

    Résultats des examens officiels passés par les jeunes appuyés par le projet SCOLARISATION

    30 septembre 2014

    Dans le cadre du partenariat avec Enfance et Partage, des jeunes appuyĂ©s par le projet SCOLARISATION passent annuellement les examens officiels de l’Etat malgache. Voici les rĂ©sultats pour les deux derniĂšres annĂ©es.

    EXAMENS OFFICIELS
    2013
    %
    2014
    %
    TAUX NATIONAL
    CEPE*
    37/38
    97%
    56/64
    87%
    84%
    BEPC*
    12/50
    24%
    25/35
    71,42
    65%
    BACCALAUREAT
    6/27
    22%
    8/14
    57,14%
    37 %

    *CEPE (Certificat Etude Primaire Elémentaire)

    *BEPC (Brevet d’Etude Premier Cycle)

    Appui aux enfants démunis d'Andohatapenaka et environs

    30 septembre 2014

    Le CDA est toujours animĂ© par le principe d’autopromotion et d’option prĂ©fĂ©rentielle pour les pauvres et les plus dĂ©munis.Le LIONS CLUB IARIVO partage ce mĂȘme principe. C’est ainsi que dans le cadre du partenariat bilatĂ©ral, les deux entitĂ©s ont dĂ©cidĂ© de continuer Ă  travailler ensemble. Aussi, pour l’annĂ©e scolaire 2014-2015, 95 enfants issus des familles dĂ©munis de la zone d’intervention du CDA sont pris en charge en matiĂšre d’appui scolaire. Ces enfants sont insĂ©rĂ©s auprĂšs des Etablissements Primaires Publics des quartiers environnants (EPP Andohatapenaka I, EPP Andohatapenaka II, EPP AmpefilohaAmbodirano) par la contribution aux fournitures scolaires et aux droits d’inscription ainsi que la dotation en matĂ©riels pour la garderie communautaire (chaises, tables
). La cĂ©rĂ©monie de lancement a Ă©tĂ© effectuĂ©e le 30 septembre 2014 au CAC/CDA suivi d’un vernissage de panneau d’indication attestant le partenariat suscitĂ© qui a dĂ©butĂ© depuis 2009.

    Galerie photos

    P.A.S. - DĂ©charge d'Andralanitra

    18 Juin 2014

    La dĂ©charge d’Andralanitra (chez le PĂšre Pedro) fait l’objet de sĂ©curisation visant la conservation sociale et environnementale. Des chiffonniers font de cette dĂ©charge leur activitĂ© gĂ©nĂ©ratrice de revenus. Le Programme d’Accompagnement Social (PAS) a pour objet de former ces chiffonniers qui seront, aprĂšs leur formation, exclus de cette dĂ©charge.

    Le PAS a Ă©tĂ© lancĂ© officiellement le 18 Juin 2014 Ă  Andralanitra. Etaient prĂ©sents Ă  cette occasion la SecrĂ©taire GĂ©nĂ©rale de la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA), la reprĂ©sentante de l’Agence Française de DĂ©veloppement (AFD), le Directeur du PAS, toutes les ONG de la formation des chiffonniers (COEF, LGW, AHM et le CDA).

    AprÚs la cérémonie, un cocktail a été offert par la CUA.

    Galerie photos

    Visite de Monsieur Cyril Juge, Consul Général Honoraire de Monaco

    18 Juin 2014

    Monsieur Cyril JUGE, Consul GĂ©nĂ©ral Honoraire de Monaco a acceptĂ© l’invitation Ă  venir rencontrer l’équipe du CDA. Il a pu ainsi se rendre compte du travail accompli avec les populations dĂ©munies de nos quartiers d’intervention depuis de nombreuses annĂ©es.

    de gauche à droite: Marie-Françoise MALHEU, Cyril JUGE, Anaclet DANIEL, François RAKOTOMANGA, Nathalie ANDRIARINOSY

    Nomination du nouveau Directeur Exécutif du CDA

    26 Mai 2014

    Au cours de sa sĂ©ance du 26 mai 2014, le Conseil d’Administration a nommĂ© Monsieur DANIEL Anaclet Directeur ExĂ©cutif du CDA en remplacement de Monsieur ANDRIARINOSY RIJA Tsitohaina disparu soudainement le 05 Mai 2014. Monsieur DANIEL Anaclet a rejoint le CDA en 1998 au PAIQ (Programme d’Appui aux Initiatives du Quartier) puis coordinateur du PAPM (Programme d’Appui aux Petits MĂ©tiers) en 2000. En 2004 il a fait partie de la Direction CollĂ©giale du CDA. Depuis 2006 il Ă©tait Directeur ExĂ©cutif Adjoint. L’annonce officielle Ă  la grande famille du CDA a Ă©tĂ© faite par le Conseil d’Administration le 28 Mai 2014.

     

    Galerie photos

    Une journée particuliÚre au CDA CollÚge

    21 Mai 2014

    Une journée particuliÚre a été organisée au CDA CollÚge le mercredi 21 mai 2014. Un lien de solidarité est tissé entre les bienfaiteurs et le CollÚge. Des activités éducatives et récréatives ont été réalisées grùce à la contribution des donateurs.

    Les Ă©lĂšves ont pu savourer le goĂ»t de la viande (un aliment de luxe pour eux car ils n’en mangent qu’occasionnellement) et du dessert. Les enseignants ont profitĂ© de cette occasion pour apprendre aux Ă©lĂšves « le savoir-vivre Ă  table », l’hygiĂšne et l’art de cuisiner.

    L’aprĂšs-midi a Ă©tĂ© marquĂ© par des divers jeux collectifs car grĂące Ă  votre aide, des ballons (basket, foot
), des cordes Ă  sauter et des Ă©lastiques pour le saut Ă  hauteur ont Ă©tĂ© acquis afin que ces Ă©lĂšves puissent se dĂ©tendre et jouer ensemble. « Un soutien qui va au-delĂ  du simple don ».

    Soutenir l’éducation au CDA CollĂšge, Ă  travers le don et le parrainage, nous aide Ă  la rĂ©alisation de nos projets Ă©ducatifs.

    Galerie photos

    La journée du 05 Mai 2014 fut une terrible épreuve pour la grande famille du CDA.

    Ce jour-lĂ , Monsieur ANDRIARINOSY RIJA Tsitohaina, Directeur ExĂ©cutif, fut soudainement enlevĂ© Ă  l’affection des siens, suite Ă  un AVC. Son dĂ©part laisse un grand vide au sein de notre Organisation.
    Nous prions le Dieu MisĂ©ricordieux de lui accorder le repos Ă©ternel et de combler le vide qu’il a laissĂ©.
    Pour lui rendre hommage et honorer sa mémoire, nous poursuivrons les actions sociales et de développement qui lui sont chÚres.

     

     

     

    Le 29 Avril 2014 Karine et son mari Samuel sont venus rencontrer leur filleul Jeannot Pascal dans les locaux du CDA

    Quelle belle journĂ©e, ce 29 Avril 2014 au CDA lorsque Jeannot Pascal et sa marraine Karine ont pu enfin se rencontrer ! Leur histoire a commencĂ© en 2005 lorsque Jeannot Pascal, habitant avec ses parents et ses frĂšres et sƓurs Ă  Ampefiloha-Ambodirano, a Ă©tĂ© reçu au concours de l’Institut National de SantĂ© Publique et Communautaire (INSPC) dans la filiĂšre Assainissement et GĂ©nie Sanitaire. Cela aurait dĂ» ĂȘtre un Ă©vĂ©nement heureux, mais, ni lui ni ses parents n’avaient les moyens de financer ses Ă©tudes supĂ©rieures. C’est grĂące Ă  l’appui financier de Karine de Rennes (France), qu’il a pu intĂ©grer l’Institut et obtenir son diplĂŽme.

    Et leur histoire ne s’arrĂȘte pas lĂ  car Karine soutient aussi financiĂšrement la scolaritĂ© de Marie-Eulalie, petite sƓur de Jeannot Pascal.

    TĂ©moignages

    Remise de prix au collĂšge

    Avril 2014

    Le 11 Avril 2014 s’est tenue dans les locaux du Collùge du CDA la remise des prix du 2ùme trimestre.

    Le CDA collĂšge a pris une nouvelle initiative pour inciter ses Ă©lĂšves Ă  s’impliquer dans leurs Ă©tudes. Ainsi, Ă  chaque fin de trimestre, des prix sont distribuĂ©s aux Ă©lĂšves mĂ©ritants, qui ont Ă©galement Ă©tĂ© promus au poste de dĂ©lĂ©guĂ©s de classe. Les Ă©lĂšves sont ainsi plus motivĂ©s et les moyennes ont nettement augmentĂ© lors du second trimestre.

    Galerie photos

    ECOLE DES PARENTS – Remise des diplîmes

    Avril 2014

    La premiĂšre Ecole des Parents a Ă©tĂ© mise en place Ă  Antananarivo, dans le quartier d’Andohatapenaka par l’OEMC (Office de l’Education de Masse et du Civisme) et le CDA (Conseil de DĂ©veloppement d’Andohatapenaka) en 2013. Le but de cette Ecole des Parents est d’éduquer les parents et futurs parents Ă  amĂ©liorer leurs relations familiales et l’éducation de leurs enfants.

    Le 11 Avril 2014 a eu lieu la remise des premiers diplĂŽmes certifiant les 27 parents ayant participĂ© Ă  l’ensemble de la formation 2013. La cĂ©rĂ©monie a Ă©tĂ© ouverte par M. Rija ANDRIARINOSY (Directeur ExĂ©cutif du CDA).

    M. Jean-Baptiste RANDRIANANDRASANA (Directeur de l'Office de l'Education de Masse et du Civisme) Ă©tait prĂ©sent  ainsi que M. Michel RANAIVOARISON, PrĂ©sident du Conseil d'Administration du CDA. Mme Yoly-Ny-Rina RASOAMBOLANORO, Chef de Service Ă  l’OEMC a animĂ© cette journĂ©e.

    Etaient Ă©galement reprĂ©sentĂ©s les maires des 1er et 4Ăšme arrondissements, les Ă©coles du quartier, les cellules de veille et les formateurs de l’OEMC.

    Une nouvelle session de formation a débuté le 23 avril 2014.

    Galerie photos

    VISITE DES PARTENAIRES

    Du 2 au 4 Avril 2014 s’est tenu dans les locaux du CDA l’Atelier de lancement de l’Etude de prospection participative du SECOURS CATHOLIQUE CARITAS France à Madagascar

    Des séries de présentations sur les contextes actuels de développement à Madagascar ont été effectuées par des intervenants spécialisés sur les thÚmes ci-dessous suivies de séances de questions-réponses :

    • Madagascar : enjeux politiques, socio-Ă©conomiques et citoyennetĂ© -  SeFaFi, (SehatraFanaraha-maso nyFiainam-pirenena, Observatoire de la Vie Publique)
    • Les problĂ©matiques urbaines – ENDA-OI
    • Genre et dĂ©veloppement Ă  Madagascar Focus Development Association (FDA), Conseil National des Femmes de Madagascar (CNFM)
    • Le travail des enfants et SystĂšme judiciaire malagasy - šPFNDH (Plateforme Nationale des Droits Humains Ă  Madagascar)
    • Le SWOT  - (CRS Madagascar), prĂ©sentation suivie de travaux de groupe

     

    Galerie photos

    Visite de l’ONG DĂ©veloppement et Paix

    31 Mars et 1er Avril 2014

    Dans le cadre du « programme d’éducation Ă  la responsabilitĂ© citoyenne et renforcement des capacitĂ©s des acteurs locaux dans les quartiers d’Andohatapenaka (PEC/RCAL)» pilotĂ© par CDA et financĂ© par DĂ©veloppement et Paix, Monsieur Serge Blais, le ChargĂ© de Programme de cette ONG canadienne a effectuĂ© le suivi annuel du programme le 31 mars et le 1er avril 2014.

    En compagnie de l’équipe du CDA, ce dernier a pu rencontrer directement les bĂ©nĂ©ficiaires des projets au niveau des quartiers et Ă©changer avec eux. Un entretien avec l’équipe du PEC/RCAL s’est Ă©galement tenu afin mettre au point l’avancement du programme menĂ© dans les six quartiers d’intervention du CDA. Serge Blais s’est dĂ©clarĂ© satisfait du rĂ©sultat qui se fait progressivement sentir au niveau de ces bĂ©nĂ©ficiaires.

     

     

    Evaluation semestrielle

    Mars 2014

    Le CDA entreprend chaque annĂ©e deux types d’évaluation des activitĂ©s :

    • Une Ă©valuation semestrielle Ă  fin mars
    • Une Ă©valuation finale Ă  fin Septembre

    Cette annĂ©e, l’évaluation semestrielle s’est tenue du 26 au 28 mars 2014.

    Sous une approche participative, elle permet de voir l’état d’avancement des activitĂ©s par rapport aux prĂ©visions dĂ©finies dans le Plan de travail annuel et de voir les corrections Ă  apporter pour le second semestre.

    Tous les responsables de projet participent Ă  cette Ă©valuation avec les membres du ComitĂ© de Gestion et quelques membres du Conseil d’Administration. 

    Galerie photos

    Reboisement 2013-2014

    FĂ©vrier 2014

    Une action de reboisement a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e le 14 fĂ©vrier 2014 sur le site de reboisement du CDA Ă  Ambatomirahavavy (Fokontany Kianjamalaza, Commune Rurale d’Ambatomirahavavy). 2000 plantules de pin ont Ă©tĂ© plantĂ©es. Le Fokontany a bĂ©nĂ©ficiĂ© d’appui institutionnel. 291 jeunes de la RFP ont participĂ© Ă  cet Ă©vĂ©nement.

    Galerie photos